201711.01
0

Cinq clés de lecture à connaitre avant de commencer votre mémoire à l’EDC Paris Business School

Publie par

La formation offerte par l’EDC Paris Business School concerne l’entrepreneuriat. Une culture qui s’inscrit à la fois dans le cursus, qui met directement l’étudiant dans la peau d’un professionnel avec les vingt mois de stages et mission de consulting en entreprise, et dans les majeures de spécialisation.

Au terme de leurs études, les étudiants sont amenés à élaborer leur projet de mémoire et doivent dans la foulée commencer leur vie professionnelle. La conciliation de la vie estudiantine avec les formations en entreprise rend difficile la rédaction et le dépôt à temps des mémoires. Comment dès lors aider ces étudiants à concilier ce rythme très professionnel et la rédaction d’un mémoire en utilisant des astuces de rédaction rapide ?

Le premier pas à effectuer est la récolte de tous les documents relatifs au thème. Une lecture sommaire des informations recherchées permettront d’identifier les points importants  à retenir. Après cette accumulation de données, la lecture ainsi que le résumé des idées directrices des documents peuvent être entrepris. Cependant, il n’est pas nécessaire d’effectuer de nombreuses lectures répétitives et chercher à modifier continuellement les parties déjà rédigées pour ne pas être submergé d’un trop plein d’informations et perdre de vue le thème fixé.

Dans un second temps, le plan détaillé du thème doit être identifié avec les principales parties et les différents chapitres. L’identification de ce plan détaillé permettra à l’étudiant une organisation logique de son travail. Le changement fréquent du plan détaillé est à proscrire pour éviter que le contenu du mémoire ne soit hors-sujet. Toutefois, les sous-parties peuvent être souvent modifiées. Les parties du mémoire se répartissent généralement en deux grandes parties, la partie théorique qui englobe les sujets déjà traités par d’autres personnes sur le thème d’une part et d’autre part, la partie pratique où l’étudiant développe ses propres idées, enquêtes et travaux effectués sur le thème.

Après avoir pris connaissance des lignes directrices, il est maintenant temps d’organiser les notes qui ont été prises auparavant en identifiant les parties, les chapitres, les sous-parties auxquels les notes peuvent être rattachées et les y insérer globalement. Ces notes seront ultérieurement développées selon la compréhension de l’étudiant du sujet. Cette étape donne d’ores et déjà une vue d’ensemble du mémoire afin de définir le nombre de paragraphes de chaque chapitre, section ou sous-partie du plan. En effet, ce point est essentiel pour équilibrer le contenu du devoir du fait que dans la majorité des cas, l’étudiant a une certaine tendance à ne se soucier que d’atteindre le nombre de pages exigées par l’école.

Par la suite, il est primordial d’élaborer un plan d’attaque qui permettra de quantifier le temps de rédaction à effectuer par page et par partie. La plupart du temps lors de la rédaction du mémoire, les étudiants font face à un manque d’inspirations ou que leur emploi du temps soit chargé. Ces contraintes obligent les étudiants à rédiger leur mémoire que quand ils sont disponibles ou veiller tard pour rattraper le retard dans leur rédaction. C’est pourquoi le plan d’attaque mis en place doit être faisable en considérant les empêchements, les pauses et les possibles baisses de concentration.

Et finalement, la mise en place d’un emploi du temps fixe pour la rédaction du mémoire est essentielle. La fixation des horaires favorise déjà dans un premier temps la préparation cérébrale au travail qui va être effectué. Les horaires de rédaction peuvent être subdivisés en deux parties durant la journée et idéalement le matin afin de préserver la dynamique et la concentration. Des pauses doivent être effectuées durant la rédaction afin de redonner de plus d’inspirations. La rédaction continue est toutefois déconseillée pour éviter que les phrases rédigées ne soient vides de sens voire s’écarter même du thème.

Avec ces conseils, le rendu final de la rédaction de mémoire est assuré d’être achevé dans les temps impartis et apportera surtout un temps de relecture pour parfaire le mémoire, de mise en page, d’insérer les bibliographies et les annexes.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *