201803.15
0

Comment rédiger la partie “discussion” de votre mémoire ?

Publie par

La discussion reflète la pertinence de votre travail. Afin de la mener à bien, il est nécessaire de faire preuve de réflexion, d’analyse, de comparaison et de synthèse.

Les objectifs de la discussion sont :

  • de relier vos résultats à l’hypothèse dans l’introduction. Vous devriez vous limiter 
strictement aux objectifs définis par votre hypothèse ;
  • de juger la qualité et la validité de vos résultats ;
  • de montrer les concordances et les discordances de votre travail avec les autres 
études. 
Pour ce faire, vous devrez :
  • expliquer vos résultats en relation avec l’hypothèse. Comparez et discutez vos 
résultats avec ceux de la littérature. Utilisez les interprétations des différents auteurs afin d’y parvenir. Un résultat non discuté est inutile pour démontrer l’hypothèse ;
  • confronter vos résultats aux données publiées et soulever en quoi ils sont différents ou similaires. Il faut également veiller à expliquer les données auxquelles vous ne vous attendiez pas. Ces démonstrations permettront de mettre en exergue l’originalité de votre réflexion. Discutez dans quelles mesures vos résultats apportent de nouveaux éléments ou une nouvelle perspective par rapport aux connaissances préexistantes. Par ailleurs, si vous ne parvenez pas à expliquer une différence, n’hésitez pas à l’assumer ouvertement. Cependant, évitez de pousser trop loin vos interprétations pour éviter de tomber dans le piège de la banalité ;
  • discuter chaque source de biais, c’est-à-dire une erreur systématique consentie au départ de l’étude, qui peut être liée au recrutement des données, à leur classement, à la présence de facteurs de confusion connus dans la littérature. Ces biais peuvent limiter l’impact de votre recherche. Vous devriez les expliquer et les comparer avec les résultats des études antérieures ayant utilisé une méthodologie similaire à la vôtre. Expliquez autant que possible la ou les manières de contourner ces facteurs lors des prochaines recherches. Vous 
pouvez discuter ces limites au début ou en fin de discussion ou au moment de l’argumentation de chaque résultat.


La bibliographie joue un rôle important dans la discussion. Elle met en valeur vos arguments. Exposez vos résultats avant de parler de ce qui a déjà été publié. N’oubliez pas de spécifier les auteurs des études auxquelles vous comparez vos résultats et de donner la référence bibliographique. Toutes les affirmations, tous les rappels d’informations, tous les faits énoncés doivent être référencés.

Exemple : Dans notre étude, nous avons noté …..cas. Nos résultats rejoignent ceux de …..qui a retrouvé….cas *1+.

La référence peut être placée au milieu d’une phrase, et non pas obligatoirement en fin de phrase. Une même référence peut être citée plusieurs fois. Les références citées sont numérotées par ordre d’apparition dans le texte.

A la fin de la discussion, des suggestions ou des recommandations peuvent être formulées. Listez les faits marquants ou les problèmes relevés dans l’étude. Puis proposez des solutions pratiques en répondant aux questions : «qui (des personnes), fait quoi (activités), quand (chronogramme) et comment (ressources et stratégies) ?

Afin de rendre votre travail agréable et facile à lire, veillez à organiser votre discussion en plusieurs paragraphes en suivant l’ordre d’apparition des items dans les résultats. Structurez la discussion en plusieurs sous-sections avec des titres informatifs si besoin (selon l’âge, selon la profession,…). Utilisez des phrases simples.

Retenez que la discussion donne du poids à votre travail. Elle est complète si elle vous permet :

  • –  de démontrer la validité de votre recherche ;
  • –  de discuter les causes et conséquences de vos résultats ;
  • –  d’aborder les limites de votre recherche ;
  • –  enfin, d’apporter et expliquer de nouvelles idées et de soumettre des 
suggestions pour ouvrir des voies de recherche supplémentaire.


Une autre structure est également possible pour la rédaction de la partie « discussion » :



Définissez la partie discussion

La partie discussion de votre mémoire est la section pour une interprétation plus poussée des résultats du travail à la différence de la conclusion qui aborde rapidement le sujet. La recherche est ainsi évaluée par une réflexion personnelle en abordant, par exemple, vos attentes concernant les causes et les conséquences du travail, les éventuelles limites mais aussi les propositions sur les recherches supplémentaires. La méthodologie de rédaction d’un mémoire requiert l’emploi du présent pour la formulation de la discussion et de la conclusion.


Interprétez les résultats

Entamez votre discussion par la validation du plan de recherche. Discutez, ensuite, des résultats en présentant les arguments par ordre d’importance. Puis, annoncez si les résultats répondent à vos attentes. Cette partie inclura les raisons pour lesquelles vos objectifs ont été atteints ou les causes de la non atteinte de ces derniers. Placez, en début de discussion, les arguments qui se rapprochent le plus du résultat majeur, ceux qui répondent aux hypothèses énoncées dans l’introduction.


Ces attentes ont pu été formulées en vous référant à des textes existants sur le sujet à traiter et en vous appuyant sur votre logique. Expliquez ainsi dans quelles mesures les résultats correspondent-ils au cadre préétabli dans la première partie à savoir l’introduction, le cadre théorique, la motivation…

Démontrez ensuite comment l’aboutissement de votre travail apporte un nouveau point de vue ou un nouvel élément sur les fondamentaux déjà existants. Enoncez tout ce que vous avez pu démontrer.


Mentionnez les limites de votre étude

La section discussion devra inclure un paragraphe dans lequel vous présenterez les limites de votre recherche. Exposez les observations que vous avez pu tirer de vos résultats de recherche. Vos lecteurs tireront profit à considérer ces réflexions. Ainsi, les résultats obtenus sont justifiés par les limitations de votre recherche ou par vos observations supplémentaires. Soulignez ces éléments et émettez des suggestions afin qu’ils soient éviter lors de prochaines études.

En relevant les limites de votre étude dans la partie discussion, prenez garde à ne pas en faire trop. Le but est d’être proactif aux éventuelles remarques des lecteurs et non pas de les inciter à vouloir que vous recommenciez votre travail. De ce fait, faites suivre les limites par leurs compensations en mentionnant, en premier lieu  les inconvénients puis les atouts. Les lecteurs resteront ainsi sur une impression favorable.


Introduisez une nouvelle recherche

La partie discussion de votre mémoire est clore par un paragraphe suggérant les possibles orientations pour des recherches supplémentaires. Il s’agit de proposer d’autres voies construites à partir de la vôtre tout en évitant d’énumérer une liste de recherche complémentaire qui serait adressée aux lecteurs. Apportez plutôt des suggestions pour une recherche indépendante mais répondant à votre étude.


Vérifiez votre discussion

En bref, la section discussion est dûment conçue si la validité de votre étude est démontrée. De plus, vous devez soutenir les nouvelles idées fournies et présenter, puis discuter des limites de votre travail. Indiquez-y si les hypothèses ont été fondées ou au contraire réfutées. Soulignez particulièrement les attentes satisfaites et argumentez sur les éventuelles causes et effets des résultats. Puis, ajoutez des pistes de recherches supplémentaires en prenant soin d’inclure vos propres interprétations à la discussion. En dernier lieu, pensez à présenter des recherches supplémentaires précises et discutables afin de laisser une ouverture aux lecteurs.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *