201407.04
0

Le mémoire “Communication”

Publie par

Arrivés en Master 2, les étudiants sont amenés à réaliser un mémoire de fin d’études. Cette étude met en évidence un problème constaté dans le domaine de la communication et auquel, l’étudiant est amené à réfléchir afin de pouvoir trouver une solution. Mais l’apport personnel de l’étudiant est fortement requis à cet effet. A la fin, il devrait être apte à s’adapter aux différentes organisations dans lesquelles il a pu exercer son activité.

La Formation

La formation dispensée en Communication aide l’étudiant à saisir les dimensions stratégiques et internationales de la communication. Mais elle permet aussi de compléter les acquis de l’étudiant lors de sa formation initiale. Elle devrait contribuer entre autre à aiguiser la capacité d’adaptation de l’individu aux différents contextes qui peuvent se présenter et de l’aider à approfondir son projet professionnel. En effet, la société actuelle est témoin des bouleversements causés par l’entrée dans l’ère du numérique qui permet désormais d’optimiser les échanges au niveau international. Ainsi, la formation est dispensée par des enseignants académiques mais aussi par des professionnels de la communication. A l’issue de la formation, les étudiants peuvent décrocher un poste dans les entreprises, les agences, etc. au sein desquels, ils vont mettre en place une stratégie de communication adéquate qui permet la résolution de conflits.

Sur quels critères, le document final sera-t-il analysé ?

Le mémoire en communication correspond à un travail de recherche dans lequel, s’est investi le jeune chercheur. Ainsi, le document final doit montrer la contribution de l’étudiant à la résolution des problèmes en intégrant la dimension académique mais aussi professionnelle. Il met en relief la maîtrise des différents concepts ainsi que des méthodes utilisées dans le domaine de la communication pour résoudre le problème. Avant d’orienter sa recherche, l’étudiant est amené à définir d’abord la problématique en se basant sur ses constatations, ses observations, ses expériences. Tout au long du document, il est amené à faire une argumentation solide et logique qui permet de répondre  à la question initialement posée.

Le document qui sera présenté lors de la soutenance doit apporter le plus de précisions possible concernant les concepts disciplinaires qui seront utilisés par l’étudiant. Les objets de recherche et la problématique doivent s’inscrire dans le cadre d’un angle communicationnel déterminé. Tout au long de sa rédaction, l’auteur doit être en mesure de discerner les enjeux de la recherche qu’il mène et d’apporter des arguments solides en utilisant des références pertinentes. Mais l’étudiant devrait aussi faire preuve d’une ouverture d’esprit qui l’encourage à analyser différentes affirmations, réflexion de nombreux auteurs.

Rédiger un mémoire en communication

Le mémoire en communication peut comporter une enquête ou être théorique. Dans la première option, l’étudiant peut opter pour une méthode quantitative ou qualitative ou mettre en parallèle, les deux méthodes de recherche. Cette démarche lui permet d’avoir des points de vue différents et d’aiguiser ses aptitudes en matière d’enquête. Le mémoire théorique pour sa part, se rapproche d’une dissertation mais plus affinée, avec des analyses plus approfondies. Ainsi, la qualité et la pertinence des ouvrages qu’il consulte constituent des critères de validation de son travail.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *