201405.11
0

Rédiger un mémoire de Licence : quelques conseils à connaître

Publie par

Généralités

Le mémoire de licence professionnel est une restitution écrite du travail de l’étudiant à la fin de sa troisième année d’études supérieures. Permettant un jugement des capacités professionnelles, il devra servir dans l’entreprise. Le mémoire démontre une approche méthodique et synthétique des activités durant la période de stage en entreprise. De ce fait, il met en exergue des solutions pertinentes répondant à une problématique principale. Généralement, le mémoire de licence professionnelle comporte une quarantaine de pages. Il sera clôturé par une soutenance à l’issue de laquelle sera obtenu le diplôme de licence professionnelle. Cet ouvrage écrit valorise l’entreprise d’accueil et permettra une embauche ou la continuation des études dans un futur proche.

Le plan

L’ouvrage est globalement structuré comme suit : une page de couverture, un remerciement, un sommaire, une table des illustrations, une introduction générale, un développement et une conclusion. Viennent ensuite la table des matières, la bibliographie et enfin les annexes numérotées. Le document doit exposer une problématique qui mènera à une recherche et une réflexion personnelles afin d’apporter des solutions opérationnelles. Il nécessite alors une observation des faits ainsi que la collecte d’information. Le plan comporte également une méthodologie de travail dans laquelle le champ de recherche doit être défini. Le corps du mémoire est présenté en deux ou trois parties équilibrées. Les parties, les sous parties ainsi que les paragraphes doivent être séparées par des phrases de transitions.

La recherche

Le champ de recherche comporte la contextualisation. Cette partie présentera l’entreprise d’accueil, la période de travail, l’environnement économique et la fonction occupée par l’impétrant. Les limites de l’étude doivent être fixées et expliquées. La thématique de recherche a pour point de départ l’examen de la situation en entreprise. Une veille documentaire est effectuée afin de produire un travail de qualité mais aussi d’éviter toute forme de plagiat. Le fil conducteur est ensuite élaboré en relevant les mots clés du thème.
L’étudiant en licence professionnelle doit être capable d’analyser l’environnement interne et externe de sa société d’accueil. En interne, d’identifier les différents acteurs relatifs à son thème et l’historique de l’entreprise et en externe, de relever les informations politiques, économiques, sociales, technologiques, environnementales et légales. Pour ce faire, il utilisera des méthodes précises et présentera les ressources nécessaires à la réalisation des solutions proposées. Les éléments de mesure doivent être quantifiables. Enfin, la rédaction doit montrer le niveau d’études de l’investigateur car il comportera des lexiques techniques ou spécifiques au domaine étudié. Toutefois, il doit rester clair et compréhensible pour le lecteur.

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *