201408.13
0

La rédaction du mémoire de Droit Privé : perspectives et objectifs

Publie par

Le Droit privé comporte encore de nombreuses spécialités : le Droit du patrimoine, le Droit des obligations, le Droit des personnes, le Droit des affaires, le Droit international privé, le Droit européen, le Droit pénal, le Droit processuel et l’histoire du Droit. Cette formation est un préalable à l’obtention d’un diplôme et permet d’initier l’étudiant à la recherche, et aux professions judiciaires. A l’issue de la formation, l’étudiant peut postuler pour un poste d’enseignant- chercheur. Mais elle permet entre autre de faire une carrière judiciaire comme juristes d’entreprise, magistrats, huissiers, notaires. La formation donne l’occasion d’acquérir certaines compétences par l’étudiant dont la capacité à discerner, analyser et traiter les problèmes liés aux relations civiles, commerciales et pénales.
Dans ce cadre, il peut être amené à concevoir les pièces des dossiers et faire le suivi des affaires contentieuses. Le diplômé est amené à rédiger des documents, des actes juridiques et des réglementations tout au long de sa carrière. Pour ce faire, l’étudiant doit être apte à faire une veille juridique, de suivre une formation et de former d’autres personnes en retour sur les règles de droit. Comme il détient des connaissances en Droit privé, il doit être apte à donner des conseils à ses clients et à les aider à optimiser l’utilisation de leurs intérêts moraux et pécuniaires. Le diplômé en Droit privé doit entre autre être apte à établir des actes juridiques, de prévenir et de suivre les contentieux. Dans le cas d’un conflit, il doit discerner les préjudices et construire une procédure d’indemnisation.
Le contenu du mémoire de droit privé
La base de la rédaction est le sujet qui doit être validé après avoir concerté avec le directeur de mémoire. Le droit privé est un domaine vaste et de ce fait, plusieurs choix existent en ce qui concerne le thème à étudier. Tout dépend des compétences, des connaissances et de la carrière dans laquelle, l’étudiant veut se spécialiser après l’obtention de son diplôme. Après la détermination du sujet de recherche, il est indispensable que le l’étudiant fasse une recherche bibliographique qui va lui permettre de trouver l’état de l’art sur le thème. C’est à partir de cette première recherche qu’il va élaborer le plan de son mémoire. D’une manière générale, le mémoire de Droit privé comporte deux parties, mais il est possible de trouver un mémoire avec trois parties. Tout dépend de la problématique. L’élaboration du plan doit être bien réfléchie puisque ce dernier va constituer le squelette du document. C’est à partir de ce plan, que l’étudiant doit rédiger son mémoire.
Le corps du mémoire doit commencer par l’introduction qui apporte tous les éléments permettant au lecteur de comprendre l’intérêt et le contexte dans lequel, le sujet a été choisi. Ces différents éléments doivent aboutir à l’annonce d’une problématique et d’un plan. Le développement comporte plusieurs parties qui doivent être articulées de manière logique. Elles doivent être séparées par des transitions et comporter des chapeaux qui aident à la compréhension de l’enchaînement des idées entre elles. Ceci permet aussi de déterminer les différents éléments de la partie analysée qui contribuent à répondre à la problématique. La conclusion doit donner une synthèse des résultats obtenus et de répondre directement à la problématique posée au départ. La conclusion permet d’aboutir à des pistes de réflexions.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *