201202.22
0

L’analyse quantitative du mémoire et la justification des résultats

Publie par

La partie empirique du mémoire, ou partie pratique est souvent un moment épineux pour l’étudiant qui rédige son mémoire de fin d’étude, quelque soit sa spécialité.

En effet, répondre à une problématique de départ en confirmant ou en infirmant des hypothèses ne s’improvise pas, il faut systématiquement justifier. Une approche scientifique est donc incontournable et l’étudiant devra démontrer ses connaissances statistiques pour interpréter les résultats obtenus sur le terrain.

En effet, il sera porté un soin particulier sur les points suivants :


–       la représentativité qualitative de l’échantillon ou de la population étudié, qui devra être représentative de la population mère sur laquelle porte l’étude,

–       la pertinence par rapport à la problématique des questions posées à l’échantillon sur le terrain,

–       la taille de l’échantillon qui devra être suffisante pour réduire au maximum la marge d’erreur et s’assurer ainsi de la fiabilité des résultats obtenus.


Le respect de ces règles permettra de valoriser votre mémoire d’un point de vue académique et scientifique en crédibilisant vos résultats. La démonstration du mémoire et les conclusions reposent sur la fiabilité de cette partie grâce à laquelle les hypothèses de départ seront confirmées ou infirmées, il convient donc de s’assurer que les résultats ne seront pas remis en cause par le jury grâce à une approche scientifique rigoureuse.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *