201409.11
0

Zoom sur le mémoire de Fiscalité

Publie par

Le fiscaliste joue un rôle important dans la société actuelle dans la mesure où celle-ci fait face à des risques de redressements et aux enjeux d’augmentation de la rentabilité. La fiscalité est un sujet délicat pour une société qui doit agir pour lutter contre l’évasion fiscale et les contrôles fiscaux. Ainsi, la rédaction d’un mémoire constitue un exercice nécessaire au fiscaliste pour faire preuve de ses différentes aptitudes et pour aiguiser aussi ses compétences.

Particularités du mémoire de Fiscalité

Le contenu du mémoire varie en fonction du sujet choisi par l’étudiant. D’une manière générale, l’écrit doit relater les différentes réglementations et les mesures fiscales qui permettent de régir une activité. Parfois, il est possible que le mémoire reprenne les principes de la fiscalité au niveau national, mais aussi international afin de pouvoir déterminer les différences et les enjeux de cet écart. Selon le sujet, le mémoire peut aussi mentionner les différents instruments fiscaux qui entrent en jeu dans la régulation d’une activité. Dans certains cas, l’histoire et l’évolution de la fiscalité pourraient constituer des éléments intéressants à prendre en compte pour pouvoir faire l’analyse et pour mieux comprendre la situation. Cela devrait permettre de formuler des recommandations pour améliorer les différentes mesures de luttes contre les fraudes fiscales.

Choisir un sujet de mémoire en fiscalité

Le choix du sujet constitue la base du contenu et de l’articulation des différentes argumentations qui sont évoquées dans le cadre du mémoire. La première démarche pour la rédaction d’un mémoire de bonne qualité consiste donc à bien choisir son sujet. La fiscalité étant un sujet très vaste, l’étudiant a le choix entre plusieurs options : l’implication de la fiscalité dans la localisation et la délocalisation de l’entreprise, la corrélation entre la fiscalité et les choix financiers des entreprises, les stratégies fiscales et leurs applications lors des investissements et des placements, les conséquences des réformes fiscales sur l’attractivité d’un pays lors des investissements ou des placements, la relation entre fiscalité et entrepreneuriat, la fiscalité en Europe.

Quelques conseils pour la rédaction du mémoire de Fiscalité

Après avoir déterminé le sujet, il est nécessaire que l’étudiant fasse son plan. Le plan n’est pas standard pour tous les thèmes. Il découle de la problématique de recherche et devrait refléter l’enchaînement logique de la réflexion de l’étudiant. Le plan comprend généralement, deux à trois parties qui sont subdivisées en chapitres et en sections. Quand le plan a été soigneusement élaboré, il devient plus facile de faire la rédaction en elle-même. Le champ d’étude doit être clairement déterminé dans l’introduction et le document doit refléter les différentes raisons pour lesquelles, il est indispensable et intéressant de traiter de tels sujets. Il conviendrait de le faire figurer au niveau de l’introduction. Lors de la rédaction, l’étudiant pourrait exposer les différentes stratégies fiscales mises en œuvre par les entreprises ou par les particuliers pour s’affranchir des charges fiscales et les débats éthiques qui en découlent

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *