201407.28
0

Rédiger un mémoire en Géographie : quelques conseils à connaitre

Publie par

La formation suivie dans le département de géographie permet de former des professionnels dans le domaine de l’aménagement, du développement territorial et dans la gestion de l’environnement. Les étudiants sortants peuvent aussi travailler dans le domaine de l’enseignement secondaire ou dans le domaine de la recherche. Enfin, elle offre des possibilités pour travailler à l’international par le biais des agences de l’ONU, des ONG et des administrations de la coopération. Mais avant d’obtenir le diplôme, l’étudiant doit présenter un mémoire.

Quelques conseils pour réussir la rédaction du mémoire en géographie :

  1. Dans les premières pages du document, l’étudiant est amené à faire une notice analytique. Celle-ci correspond à une référence bibliographique suivie d’un commentaire et de critique concernant la source citée.
  2. L’auteur du mémoire doit faire en sorte que le lecteur arrive à connaître le champ dans lequel, s’inscrit l’étude. Dans ce cadre, il est nécessaire d’affirmer dès le départ, ce qui va être traité dans l’analyse et les parties qui ne vont pas être traitées.
  3. Le document doit décrire le déroulement de la recherche qui peut se faire au laboratoire, en entreprise, ou au sein des collectivités territoriales.
  4. D’une manière générale, le mémoire doit comporter une introduction, suivie d’un développement qui comporte une partie allouée aux généralités concernant le sujet et une autre partie qui permet de retracer la méthodologie adoptée par l’étudiant pour répondre à sa problématique.
  5. Le cadre théorique doit présenter les différentes recherches ayant été menées autour du sujet. Il doit aussi mentionner les différents apports de ces recherches antérieures sur l’étude.
  6. A l’issue de l’analyse des différentes études concernant le sujet, il est nécessaire de faire une introspection aboutissant à la formulation de la problématique.
  7. Il faut mentionner les hypothèses principales et secondaires de la recherche. Elles permettent de trouver les différents attendus de la recherche menée.
  8. Le document écrit doit présenter les intérêts de la recherche et son apport par rapport à toutes les autres recherches qui ont été faites sur le sujet.
  9.  L’étudiant doit aussi mentionner dans le cadre méthodologique, les différents indicateurs, les variables qu’il a retenus pour faire son étude.
  10. Les illustrations permettent d’expliquer le texte. Elles doivent de ce fait, être mentionnées dans le corps du texte et appuyer ce qui est dit dans le document.
  11. Les sources des images utilisées par l’étudiant doivent être mentionnées dans la légende.
  12. Les citations sont mises entre guillemets et doivent être suivies par le nom de l’auteur et l’année de parution du livre, entre parenthèses.
  13. Souvent, les étudiants peuvent utiliser plusieurs sigles dans le corps du texte. Pour aider le lecteur à les connaitre, il convient de dresser au début du corps du texte, une liste des sigles utilisés.
  14. La quatrième de couverture présente les résumés en anglais et en français, suivi des mots-clés. Le résumé compte 10 à 15 lignes et l’étudiant ne doit pas présenter plus de 6 mots –clés.
  15. Il faut soigner la forme du mémoire pour que le lecteur lise le document dans son intégralité. Pour ce faire, le document doit compter entre 30 et 60 pages. Le choix existe entre la police Times new roman et le Trébuchet, de taille 12 et d’interligne 1,5. Les marges doivent être au moins de 2 cm. Le texte doit être justifié.

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *