201501.19
0

Le mémoire de Géologie : les principaux conseils pour le réussir

Publie par

La géologie étudie les phénomènes terrestres. La formation en géologie se base sur l’observation sur terrain et l’analyse d’articles scientifiques permettant de mettre à jour ou de compléter les connaissances sur un sujet précis. A l’issue de la formation, les étudiants peuvent faire carrière dans le domaine de la recherche ou dans la pratique professionnelle. Mais avant cela, ils doivent présenter leur mémoire.

Contenu du mémoire

Le mémoire de géologie commence par des résumés en anglais et en français. Ces derniers permettent d’avoir une idée sur les résultats et les interprétations qui découlent de la recherche. Les résumés sont suivis par des mots-clés qui vont servir au chercheur lorsqu’il va entamer sa recherche. Le sommaire fait suite à cette partie. Vient par la suite, le corps du mémoire lui-même. Ce dernier doit être bien structuré. La structure du mémoire dépend du sujet. Ainsi, le plan du corps du mémoire ne suit pas un standard bien déterminé. Cependant, le corps du texte doit présenter certains éléments : une introduction, un corps du texte découpé en chapitres, titres, sous-titres, etc. selon l’ampleur des explications et des arguments que l’auteur du mémoire veut véhiculer.
Le développement comporte une partie théorique qui permet de comprendre les notions nécessaires à la compréhension du choix de la méthode et des arguments qui vont être développés par le chercheur. Le corps du texte doit présenter le terrain choisi par l’auteur du mémoire et la méthode qu’il a choisi pour collecter ses données. La sélection d’une méthode par rapport à d’autres doit être justifiée dans le corps du texte. Les résultats des investigations doivent apparaître clairement dans le corps du devoir au même titre que les interprétations des observations. La conclusion et la bibliographie terminent le document. Dans certains cas, le mémoire de géologie comporte aussi des annexes qui rassemblent toutes les informations nécessaires à la compréhension du texte par toute personne qui n’est pas spécialisée.

Conseils de rédaction

En Géologie, les phrases doivent être claires et concises. Dans ce cadre, il est plus judicieux de faire des phrases simples et courtes, mais bien explicites au lieu de formuler des phrases trop longues et trop lourdes qui prêtent à confusion. Les longs paragraphes peuvent parfois alourdir le document. Il est donc nécessaire d’aérer le texte en y mettant des cartes qui sont plus faciles à lire et qui aident à la compréhension. De même, les tableaux et les figures sont aussi indispensables pour aérer le texte. Il faut noter cependant, qu’en aucun cas, les figures ne doivent être placées dans le corps du texte pour augmenter le nombre de pages. Les figures et les tableaux doivent aider à la compréhension du texte.
Dans le mémoire de géologie, la situation géographique du site d’étude doit être clairement expliquée. De même, le principe et les objectifs, les avantages et les limites de la méthode choisie par l’auteur doivent aussi apparaître. Dans la conclusion, l’étudiant doit présenter de manière synthétique, les déductions découlant des résultats qu’il a obtenus. Cette partie présente le bilan de l’étude et les perspectives de recherches. Bien que l’introduction se trouve au début du corps du mémoire, il est plus judicieux de la rédiger à la fin. Ceci permet d’intégrer en effet tous les éléments nécessaires à la présentation du travail et à la compréhension de la suite de l’étude par le lecteur. La partie introductive présente l’état de l’art concernant le sujet et la problématique à résoudre. Dans cette partie, l’auteur justifie son travail en indiquant les intérêts de la recherche et son originalité par rapport aux études faites antérieurement sur le sujet.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *