201408.03
0

15 conseils pour réussir le mémoire de Directeur des Etablissements Sanitaires et Sociaux (GESS)

Publie par

Le mémoire en Gestion des Etablissements Sanitaires et Sociaux (GESS) est une réponse à l’évolution du domaine sanitaire, social et médico-social. Ainsi, tous les professionnels qui travaillent dans ces domaines sont amenés à mettre en œuvre des stratégies de gestion adaptées. La formation en GESS permet de former des professionnels qui vont réaliser des politiques de suivi sanitaire, social ou médico-social. La rédaction d’un mémoire et sa soutenance orale clôturent la formation et ouvre la voie à la vie professionnelle pour l’étudiant. La rédaction du mémoire doit de ce fait, être bien faite pour pouvoir apprécier les capacités de l’étudiant. Certaines astuces permettent d’améliorer la rédaction du mémoire :

  1. La problématique constitue la base du mémoire. De ce fait, il est nécessaire que l’étudiant choisisse un sujet qui l’intéresse. Mais en tant que directeur d’établissements sanitaires et sociaux, il est amené à trouver des problématiques relatives à la gestion de ces établissements.
  2. Le mémoire commence par une introduction qui présente le sujet, la problématique, les intérêts de la recherche et le plan.
  3. Le mémoire de GESS comprend une partie théorique, dans laquelle sont développées les différentes notions évoquées dans la problématique.
  4. La partie théorique doit aussi mentionner les différents enjeux du management des établissements tels qu’ils sont présentés dans les différentes littératures.
  5. Le mémoire comprend une présentation de l’établissement au sein duquel, l’étudiant a travaillé.
  6. La présentation de l’établissement doit aussi s’accompagner  de la description du mode de gestion mis en place au sein de l’organisation et les différentes problèmes rencontrés. Ceci permet d’affiner la recherche.
  7. L’analyse du mode de gestion mise en œuvre au sein de l’établissement devrait permettre à l’étudiant de trouver les stratégies de gestion à mettre en place ou à favoriser pour optimiser les activités de l’établissement.
  8. La détermination de la stratégie de gestion ne constitue pas pour autant, la fin du mémoire. En effet, il est nécessaire d’analyser les différents outils et les ressources à mobiliser pour la réaliser.
  9. Il est nécessaire de faire une analyse des avantages et des possibles limites des stratégies de gestion préconisées par l’étudiant. Ceci permet de déduire si elles sont faisables et rentables ou non.
  10. La conclusion est rédigée à la fin du document. Elle permet de faire une synthèse de ce qui a été observée et de discerner les possibles continuations de l’étude à l’avenir. L’étudiant peut aussi mentionner ses impressions et les leçons qu’il a pu tirer de cette analyse.
  11. Les sources bibliographiques sont mentionnées en note de bas de pages ou sont écrites entre parenthèses et citées dans la bibliographie.
  12.  Les différents documents cités par l’étudiant doivent être pertinents afin de pouvoir donner une plus-value au travail. Dans cette optique, il est nécessaire de privilégier les documents académiques aux sources Internet.
  13. Les parties doivent être bien séparées et le document doit être aéré.
  14. Le mémoire peut comporter des annexes. Ce sont des informations qui ne sont pas directement indispensables  au reste du développement, mais qui aident à la compréhension.
  15. Les différents sigles utilisés dans le corps du mémoire doivent être listés au début du corps du texte.

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *