201409.09
0

Pourquoi un mémoire ne doit-il surtout pas être descriptif ?

Publie par

Par définition, un mémoire de fin d’études est un travail organisé et méthodique résumant les savoirs acquis durant les années d’études, sans pour autant être un simple résumé vulgaire. Il s’agit d’un travail personnel dans lequel l’amas de connaissances est exposé, approfondi et détaillé. Cependant, ce travail minutieux qui prend autant de temps dans son élaboration que dans sa réalisation est exempt de toute tentative de description, le but étant de mettre en pratique et de coucher sur papier ce qu’on a acquis, sans tomber dans une tendance descriptive.
Un mémoire est un travail critique. C’est un travail intellectuel requérant un grand niveau de maturité psychique du fait que l’étudiant doit être capable d’avoir un esprit critique, observateur et particulièrement analytique. Dans un mémoire, il n’est pas uniquement question de présenter ou d’exposer des faits, il faut aussi savoir les vérifier, les appuyer soit par des preuves concrètes telles que les résultats d’enquêtes au niveau de l’étude empirique, soit par une revue de littérature conséquente et riche dans laquelle l’étudiant peut puiser les ressources nécessaires à l’élaboration de son mémoire, outre les connaissances acquises en cours. L’étudiant doit se concentrer sur le fait que le mémoire est un travail de recherche dans lequel développer ses propres idées sans les appuyer par une littérature critique est un leurre. Ainsi, il doit maîtriser les aléas de la recherche pour que sa revue de littérature soit conforme à son sujet de mémoire.
Si l’élaboration et le contenu d’un mémoire requièrent une technique particulière, il ne faut pas perdre de vue l’objectif que l’étudiant doit atteindre : prouver qu’il a acquis des connaissances et qu’il les maîtrise. De ce fait, le mémoire ne doit donc pas consister en une simple description. En effet, la description est la partie réservée au rapport de stage qui décrit le vécu de l’étudiant durant le stage, son impression par rapport à ce dernier et la mise en pratique de ses connaissances sur le terrain. Le mémoire sort du cadre descriptif du fait qu’il ne se contente pas d’énumérer ou de mettre un nom sur les choses, il les exploite, les décortique, les présente et les analyse au plus profond d’elles-mêmes. Cette analyse est la source même du mémoire, elle est absente dans les textes descriptifs qui se contentent uniquement de présenter les choses. Qu’importe le thème et la problématique choisis, un étudiant ne fait jamais que décrire banalement, il apporte une dimension pédagogique car son travail doit refléter ce qu’il a acquis et l’interprétation de ses connaissances.
Bref, rédiger un mémoire nécessite donc un esprit critique et analytique capable de voir au-delà des affirmations et d’interpréter les données chiffrées, sans pour autant tomber dans les pièges affables de la description qui est plutôt réservée aux devoirs surveillés en cours.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *