201402.18
0

Comment débuter la rédaction d’un mémoire de maîtrise?

Publie par

Le mémoire de Maîtrise représente, pour les Universités qui n’ont pas encore adopté le système LMD, une étape importante dans le cursus académique de l’étudiant. L’écriture d’un tel document n’est pas aisée est nécessite une certaine méthodologie afin de ne pas se perdre soi-même dans son sujet.  Dans les paragraphes qui vont suivre, seront analysées les étapes cruciales à la réussite de l’écriture d’un mémoire de Maîtrise.

Etablir une problématique de mémoire clairement définie

D’abord et avant tout, il faut savoir délimiter le domaine dans lequel on souhaite écrire. Par exemple, la Médecine, la Cuisine, le Droit, etc. Le domaine englobe plusieurs thèmes. Ainsi, pour le domaine de la Médecine ont peut citer comme thèmes : la cardiologie, la psychiatrie, l’oncologie, etc ; pour la Cuisine, il y a la pâtisserie, la confiserie, la gastronomie française, etc. Une fois le domaine choisi, il faut choisir un thème. De ce thème, l’étudiant devra dégager le sujet sur lequel il écrire. Dans le domaine de la Médecine, l’étudiant qui choisira le thème de l’oncologie pourra, par exemple, choisir le sujet du cancer du sein.

Quoi qu’il en soit, définir le domaine, le thème et le sujet d’écriture ne constitue que la première étape du travail.  L’étape suivante est également d’une importance capitale : l’étudiant devra définir sa problématique. Au niveau de la maîtrise, il faut savoir que l’étudiant est souvent amené à écrire soit sur un stage, soit sur un sujet de recherche. Pour que le mémoire suive un cours d’idées pertinent, il est indispensable de définir une problématique de stage ou de recherche. La problématique est une question autour de laquelle le mémoire se construira. Autrement dit, il s’agira du fil conducteur du travail. De cette première problématique, l’étudiant peut développer des problématiques secondaires pour mieux détailler la question.

Définir les hypothèses

Une fois que toutes les problématiques relatives au sujet ont été dégagées, il faudra que l’étudiant établisse une hypothèse principale par rapport à la problématique. Précisons que cette hypothèse est, en quelque sorte, la réponse à la question posée par la problématique principale. Ensuite, il faudra que des hypothèses secondaires soient également émises.

Le plan du mémoire pourra se structurer autour de ces hypothèses, de façon à ce que, à la fin du mémoire, les lecteurs puissent voir si les hypothèses ont été infirmées ou affirmées. De cette façon, il sera possible de vérifier si l’hypothèse principale, émise au tout début du mémoire est exacte ou non, et donc une réponse définitive sera donnée à la problématique.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *