201204.17
0

Quelques astuces pour rédiger son mémoire de fin d’études

Publie par

La rédaction du mémoire de fin d’étude apparaît pour beaucoup d’étudiants comme un défi majeur de l’année universitaire. Si cette épreuve constitue effectivement un défi majeur de l’année (coefficient important, temps important pour le réaliser), toutes les étapes ne se valent pas et certaines parties auront un poids plus important dans la notation finale. S’il ne fallait que privilégier certaines parties et hiérarchiser leur importance :

– Le plan détaillé apparaitrait comme la partie sur laquelle un maximum d’attention doit être portée : l’évaluateur va constater la cohérence de l’étudiant, la qualité de sa réflexion et de sa démonstration, sa pertinence…

– L’introduction et la conclusion, nous ne prenons pas beaucoup de risques en affirmant que ces parties sont systématiquement lues et l’évaluateur portera une attention particulière également sur ces parties, s’il est clair que l’on ne dispose jamais de deux occasions pour faire une première bonne impression à travers l’introduction, le correcteur sera tenté de se faire une première idée du rédacteur du mémoire de fin d’études en lisant déjà l’introduction,

– La forme du mémoire de fin d’études, cette parties nécessite peu de temps, et elle est pourtant indissociable du fond, 10 minutes d’attention peuvent vous faire marquer beaucoup de points, en aérant le texte, en améliorant la lisibilité, notamment lorsque le directeur de mémoire a des dizaines de mémoires à lire !

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *