201404.26
0

La thèse d’exercice d’Odontologie (chirurgie dentaire)

Publie par

La soutenance d’une thèse d’Odontologie permet aux candidats d’obtenir un doctorat d’État de chirurgie dentaire. Créé par arrêté ministériel du 10 avril 1980 se rapportant sur la création du doctorat d’État en Odontologie, ledit diplôme peut être remis par des universités ayant obtenu l’habilitation auprès de l’autorité compétente. Il convient de savoir que les postulants à ce diplôme doivent satisfaire à certains critères particuliers.

Les conditions d’admission à la préparation de la thèse de chirurgie dentaire

En principe, les candidats à la préparation de la thèse d’Odontologie doivent disposer d’un diplôme d’études et de recherches en sciences odontologiques. Toutefois, cette règle n’a aucunement un caractère absolu. À la différence des règles régissant d’autres disciplines, elle prévoit quelques exceptions en autorisant certains candidats disposant d’un niveau comparable à y postuler. De même pour ceux qui justifient d’un doctorat d’État en chirurgie dentaire.
Le dépôt de la thèse
Depuis le 1er janvier 2013, les règles se rapportant sur la modalité de dépôt de la thèse d’odontologie ont fait l’objet d’une réforme. Ainsi, elles prévoient qu’à compter de cette date, les candidats sont tenus de déposer leurs thèses sous forme électronique. Cependant, ils doivent l’accompagner d’une version imprimée dont le nombre d’exemplaires à fournir varie en fonction de l’établissement. Les candidats ont l’obligation de déposer la version intégrale de leurs travaux auprès de la bibliothèque d’odontologie, à défaut de quoi ils risquent de ne pas pouvoir obtenir l’attestation provisoire de réussite et du diplôme.

La mise en œuvre des recherches

L’Odontologie se consacre principalement à l’étude des dents et à leurs pathologies. Ce qui implique que son domaine d’application ne se limite pas sur la dentition et la santé buccale. Ainsi, les candidats au diplôme de doctorat d’État en Odontologie doivent également maîtriser d’autres disciplines. Il est important de savoir que la réaction de certains éléments de la cavité buccale peut avoir un impact non négligeable sur l’organisme humain. Tel est le cas pour le rôle antagoniste de quelques bactéries buccales qui contribuent à la lutte contre certaines maladies comme la diphtérie.

L’évolution de l’Odontologie

Très récente, l’Odontologie constitue une discipline universitaire à part entière. Toutefois, les travaux de recherches et d’études entamés par les professionnels dans ce domaine manquent de soutien, que ce soit de la part des autorités en place ou des grands organismes privés. Ainsi, les thèses réalisées par les candidats au diplôme de doctorat d’État en Odontologie sont d’une importance capitale. Car, elles permettent de promouvoir et d’activer le développement desdites recherches de manière à optimiser le potentiel de cette discipline.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *