201406.06
0

Méthodologie de rédaction d’une thèse de Gestion

Publie par

La soutenance de la thèse de gestion constitue une première étape à la recherche et à l’innovation dans une discipline spécifique. Dans cette optique, elle est considérée comme étant une première expérience professionnelle dans le domaine de la recherche. Ainsi, sa réalisation doit être mûrement réfléchie, préparée et organisée pour pouvoir donner un travail de bonne qualité dans le respect total des critères requis pour obtenir le diplôme et dans les délais impartis.

Objectifs de la thèse de gestion et formation

La préparation de la recherche doctorale passe par le suivi des enseignements et des activités du programme doctoral. Ce programme permet d’appuyer les efforts des doctorants dans leurs démarches pour améliorer leurs productions et pour respecter le délai. Il vise entre autres à optimiser les publications de l’étudiant lors de sa thèse. La première année de la formation, l’étudiant est amené à approfondir l’épistémologie et les méthodes de recherches en sciences de gestion. Pendant la deuxième année, il doit suivre un séminaire en lien avec son sujet de thèse. Le séminaire comporte des éléments obligatoires que sont le tronc commun, le séminaire de spécialisation et le séminaire d’avancement des travaux.

Spécificités de la rédaction d’une thèse

Le volume de travail dans le cadre d’une thèse est toujours plus important par rapport à celui d’un mémoire. Cela demande donc de l’organisation et une adaptabilité de la part de l’étudiant. Comme tout travail de réflexion, la thèse de Gestion commence toujours par une question de recherche qui va conditionner toute la réflexion. C’est à partir de cette question de recherche que l’étudiant va choisir les sources pertinentes, la méthodologie et la manière pertinente pour présenter les résultats.

La rédaction d’un mémoire nécessite entre autre une réflexion critique qui permet à l’étudiant de comprendre les idées véhiculées dans les documents qu’il consulte, de les analyser et de les interpréter. Puis, à partir de sa lecture, l’étudiant peut faire une synthèse dans laquelle, il établit le lien entre son travail, son expérience personnelle et ses connaissances. Puis, la réflexion critique devrait se terminer par une évaluation pendant laquelle, l’étudiant apprécie la qualité et l’intérêt de son travail ainsi que des informations qu’il fournit. La rédaction d’une thèse de Gestion est plus difficile et demande beaucoup plus d’implication de la part de l’étudiant. Pour éviter les stress, l’étudiant doit planifier les sections et les principales idées qui doivent être développées dans le cadre de l’étude.

Rédiger une thèse de gestion

La thèse de gestion compte en moyenne 300 pages hors annexes. L’écrit doit montrer au lecteur la capacité de l’étudiant à maîtriser les thématiques de sciences de Gestion et à résoudre une problématique posée. La thèse comporte plusieurs chapitres. Chacun d’entre eux commence par une introduction au sein de laquelle sont montrés les concepts de base. Elle est suivie par une revue de la littérature et une analyse des entretiens avec les praticiens. Mais les enquêtes ne suffisent pas pour émettre des théories. Ainsi, il est nécessaire de faire des études empiriques permettant de vérifier les hypothèses. Chaque chapitre doit se terminer par une synthèse des résultats obtenus et une transition vers le chapitre suivant. La thèse doit comprendre une introduction générale et une conclusion générale allant de 7 à 10 pages chacune.

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *