201701.11
0

Les 5 erreurs les plus communes commises lors de la soutenance d’un mémoire

Publie par

La soutenance d’un mémoire est le moment le plus attendu mais également le plus craint quand on arrive au bout de son cursus. Mises à part la longue période de recherche et la rédaction du rapport qui vous ont déjà vidé de toute votre énergie, il reste le plus dur : la présentation dont dépendra votre avenir.

Comment réussir votre soutenance sans encombre? Voici les 5 erreurs les plus fréquentes à éviter.

1- Essayer d’impressionner le jury avec un exposé incompréhensible

Il est vrai que l’objectif principal est de satisfaire les membres du jury en tout point, mais utiliser des expressions trop lourdes et des phrases longues à n’en plus finir ne vous aidera pas. D’une part, un discours trop compliqué vous demandera trop d’effort de mémoire et de concentration, ce qui pourrait vous perdre. D’autre part l’assemblée risque de ne pas comprendre vos propos et cela ne vous aidera pas. Optez pour des termes faciles mais adéquats et une tournure de phrase simple, sans pour autant être trop familier ni trop vague.

2- Oublier l’assistance et parler pour soi-même

Rester plongé dans ses fiches, être perdu dans la contemplation de son diaporama ou encore réciter son discours par cœur sans s’arrêter un seul instant, ce sont là le meilleur moyen d’oublier que vous avez un public et des examinateurs qui vous écoutent. Gardez à l’esprit que vous êtes là pour leur partager le fruit de votre dur labeur. N’oubliez donc pas le contact visuel avec le jury et l’assistance pour leur montrer que vous leur prêtez attention et que vous vous adressez bien à eux.

3- Se contenter de lire le contenu du support visuel

Souvent, on est réconforté devant la présence de notre PowerPoint projeté sur le mur. Le support visuel de votre soutenance de mémoire ne remplace nullement votre exposé oral, il est là pour l’appuyer par des illustrations et pour servir de repère au jury. Il n’est donc pas approprié de se satisfaire de ce qui s’y trouve. D’ailleurs, un diaporama bien fait ne contient généralement que des mots clés.

4- Ne pas bien gérer le temps imparti pour l’exposé

Un monologue bien préparé et plusieurs fois répété a plus de chance de convaincre le jury mais aussi de respecter le temps réglementaire. Cependant, même si vous avez bien planifié votre discours, le stress et la pression du moment contribuent parfois à vous éloigner de la perfection atteinte au cours des répétitions. Dans ce cas, si le temps vient à manquer, accélérer votre rythme pour rattraper votre retard n’est en aucun cas une option envisageable. Il est plus judicieux d’ignorer les points que vous jugez moins importants et d’aller à l’essentiel.

5- Répondre à une question que l’on n’a pas saisie

Se précipiter pour répondre aux questions par peur du silence est une erreur à absolument éviter durant la soutenance car il est très facile de tomber hors-sujet et de récolter une mauvaise appréciation. Devant une question qui ne vous semble pas très claire, il est permis de prendre un petit moment de réflexion et de reformuler cette question à votre manière en s’assurant auprès du jury que vous en avez bien saisi le sens. Il est préférable de répondre seulement lorsque vous êtes sûr d’avoir bien compris. Dans le cas où la question est claire mais que vous n’en avez pas la réponse, il est inutile d’inventer ou de détourner le sujet, ce n’est d’ordinaire pas apprécié.

En conclusion, les erreurs citées ci-dessus sont certes très communes, mais elles ne sont pas inévitables. Une préparation minutieuse et la confiance en soi constituent la clé pour réussir sa soutenance de mémoire haut la main.

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *