202110.15
0

Mémoire infirmier en pratique avancée : comment faire la différence aux yeux du jury?

Publie par

Un mémoire infirmier en pratique avancée est un mémoire de fin d’étude d’un infirmier ayant un master de deux ans. Il s’agit d’un travail de rédaction faisant suite aux deux années de formation, dont  la première se déroule en tronc commun au cours de laquelle l’étudiant reçoit les notions de bases de l’Infirmier en pratique avancée (IPA) ; la seconde quant à elle se focalise sur un domaine d’intervention choisi par le futur IPA (cela varie entre les maladies chroniques stabilisées, l’oncologie, la maladie rénale chronique –incluant la dialyse, et la transplantation rénale- et enfin la psychiatrie et santé mentale). Sa réussite ouvre la voie à la possibilité de réaliser des missions de soins infirmiers élargis, notamment l’occasion d’exercer des activités cliniques pouvant relever de cas de soins complexes. 

Le qualificatif ‘’en pratique avancée’’ sous-entend, au niveau du mémoire, de mettre en avant quatre aspects qui diffèrent de celui du simple infirmier : (1) réussir à travailler des compétences spécifiques afin de tracer une perspective de carrière ; (2) acquérir des facultés de capacité de soins poussés ; (3) montrer qu’on a affiné son éthique de soignant ; (4) approfondir la compréhension de l’attente des patients ainsi que de leur entourage. L’appréciation des membres d’un jury donc est fonction de la façon dont l’étudiant apporte des réponses à ces points à travers le contenu de son travail. 

1. Démontrer l’acquisition de compétences à part pouvant garantir un plan de la carrière :

Il sort chaque année des différents établissements de formation des fournées de nouveaux IPA. Convaincre donc le jury que vous ne serez pas un infirmier de plus parmi la cohorte mais plutôt que vous vous démarquerez à travers une perspective de carrière perceptible déjà dans votre mémoire.

2. Apte à prodiguer des soins poussés :

Affirmer à travers le contenu du mémoire que vous êtes passé à un stade supérieur du simple infirmier juste utile pour les tâches basiques du métier. Montrer vos nouvelles connaissances qui vous placent désormais dans une situation de soignant capable de prendre en charge les patients de manière plus poussée.

3. Une éthique affinée :

Le monde de la médecine est délicat plus que d’autres car les vies humaines se trouvent au centre. Vous devez faire la preuve que vous en êtes minutieusement conscient par le biais de la présentation de votre éthique forgé  au cours de vos stages pratiques. 

4. Un infirmier compréhensif des patients :

L’un des rôles d’un infirmier est de rassurer les malades face à leurs angoisses. Démontrer que vous avez cette empathie ; rapporter dans le mémoire les situations où vous en avez fait preuve au cours de vos passages dans des centres de soins pendant vos stages.

Ce contenu du mémoire étant réalisé le plus correctement possible, l’autre moitié du travail se rapporte à la prestation de la soutenance devant le jury. Si cette occasion est ratée, considérer la première étape ci-dessus comme vaine.

Une soutenance réussie tient compte de quelques recommandations :

  • préparer en détails l’exposé, laisser le moins de place possible au hasard ;
  • de préférence utiliser un support visuel de type powerpoint (le recours à de brèves vidéos est aussi envisageable dans la foulée –il est possible d’insérer des vidéos dans les slides des powerpoints) ;
  • gérer convenablement le temps (ne pas être trop court ni exagérément expansif) ;
  • utiliser une argumentation claire, synthétique, concise (éviter les explications complexes dont vous-mêmes risquez de perdre le fil) ;
  • ne pas se refermer sur soi-même mais être interactif avec le jury ;
  • prendre soin de bien se présenter.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

Rate this post
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *