201611.18
0

Comment réussir sa page de remerciements de mémoire ?

Publie par

Un mémoire est le fruit d’un travail de longue haleine qui a nécessité la collaboration de diverses personnes. Il est alors tout à fait normal de le débuter par une page de remerciement envers ces dernières. Mais à qui adresser au juste ces remerciements et comment les formuler ?

La page de remerciement dans un mémoire, contrairement à celle de l’introduction ou de la conclusion, n’a pas vraiment de « cahier de charge » ou de « normes » obligatoires à suivre. Toutefois, pour réussir à la rédiger comme il faut et mettre toutes les chances de son côté, voici les conseils qu’il serait bon de suivre.

Pourquoi faire une page de remerciements ?

Des personnes, une ou des entreprises ou administrations ont dû aidé l’étudiant, lui ont offert leur appui et participé à la réussite de ses travaux, de son mémoire. C’est dans cette page qu’il aura donc l’occasion de les remercier.

Les noms des personnes énoncées dans les remerciements seront également associés au travail ou à la thèse de l’étudiant, une forme de reconnaissance pour ces dernières, pour autant évidemment que le mémoire soit une réussite. Une autre raison non négligeable de fournir un travail de qualité pour l’étudiant. Tout le monde aime être remercié ou reconnu, alors être cité dans un ouvrage pourrait en flatter quelques-uns.

Où se situe la page de remerciement dans le mémoire ?

La page de remerciement se place au début du mémoire, après le sommaire et avant l’introduction, comme une dédicace ou une préface. Elle doit rester assez courte et ne jamais excéder une page Word. Généralement, dans le mémoire de stage, les remerciements font habituellement une demi-page.

À qui adresser des remerciements?

Tous ceux qui ont contribué à la réalisation du mémoire méritent des remerciements. Il est normal d’adresser ses remerciements aux personnes qui nous ont accompagné, offert leur support et leur aide à notre réussite, au niveau émotionnel, professionnel, académique, et même économique. Cette partie du mémoire se veut tout de même être assez personnelle, c’est entre autre une des raisons pour lesquels il n’existe pas de normes exactes pour sa rédaction. Il existe cependant quelques « basiques » que tout étudiant doit avoir en tête pour la réussir cette étape.

Les remerciements vont s’adresser en premier lieu aux deux intervenants majeurs qui ont encadré les travaux, le stage et le mémoire de l’étudiant : l’encadreur pédagogique d’abord puis l’encadreur professionnel (ou son responsable en entreprise s’il en a eu un) dont l’encadrement, le suivi et le support ont été les plus importants dans l’aboutissement du mémoire en question.

  • Le directeur de mémoire ou l’encadreur pédagogique :

C’est la personne à remercier, pour l’aide et le temps qu’il a consacré au mémoire. C’est l’individu présumé avoir contribué le plus à la réalisation du mémoire de l‘étudiant, celui qui a conseillé autant dans le fond du document que dans sa forme, et qui a suivi l’évolution de tous les travaux. Bref, à part l’étudiant, c’est la personne qui s’est impliquée le plus dans l’aboutissement de son mémoire.

Les remerciements peuvent faire référence à : ses conseils avisés, sa supervision dans le travail, tout l’accompagnement effectué le long de la durée du stage et de la rédaction du mémoire, le temps ou la disponibilité qu’il a accordés à l’étudiant.

  • L’encadreur professionnel :

C’est une personne qui a été assez présente dans la vie de l’étudiant et qui a fortement contribué à la réussite du mémoire. Son rôle est d’avoir accompagné l’étudiant au sein de l’entreprise, à l’y intégrer, à lui prodiguer les conseils professionnels dont il avait besoin pour mener à bien ses recherches.

Les remerciements peuvent faire référence à : l’accueil de l’étudiant et son intégration dans l’entreprise, le département ou le service, les conseils professionnels donnés, l’accompagnement fourni, les efforts et le temps accordés à l’étudiant pour le bon déroulement de ses travaux.

  • L’équipe pédagogique :

Il s’agit de l’administration de l’établissement, son secrétariat, ses différents départements éventuellement côtoyés par l’étudiant tout au long de son année académique jusqu’à la réalisation de son mémoire. Une coopération directe et indirecte qui peut aussi avoir contribué à l’aboutissement des études de l’étudiant et de son mémoire.

Les remerciements peuvent faire référence à : leur assistance dans les démarches administratives lors des recherches, leur aide, leur support, leurs conseils académiques, la richesse de leur enseignement etc …

  • L’équipe professionnelle :

Il faut ensuite remercier les personnes qui ont étroitement collaboré à la réalisation du projet pour leur contribution. Il peut s’agir du personnel de l’entreprise, le service ou le département d’accueil qui a transmis les informations nécessaires à l’aboutissement du projet de l’étudiant.

Les remerciements peuvent faire référence à : leur accueil, leur aide dans l’intégration de l’entreprise, la compréhension de son microenvironnement, ses procédures, son fonctionnement, leur temps et leurs disponibilités pour répondre aux questions posées …

  • Les enseignants, des professeurs spécialistes et autres intervenants :

Il est très possible que pendant la durée de ses recherches, l’étudiant ait côtoyé des professeurs spécialisés et des spécialistes dans un domaine d’expertise particulier, et dont les conseils ou les informations ont contribués à orienter les recherches et les travaux.

Les remerciements peuvent faire référence aux : conseils donnés pour l’orientation et l’aboutissement des recherches de l’étudiant, leur temps, leurs conseils d’ordre académique …

  • La famille et les proches (parents, amis, étudiants, …) :

Enfin, il est incontestable dans les pages de remerciements de témoigner de sa reconnaissance et sa gratitude envers ses proches : parents, amis, connaissances … puisqu’ils ont contribué à différents niveaux, peut-être indirectement, à la concrétisation du travail de mémoire ou à l’aboutissement dans les études.

Les remerciements peuvent faire référence à : leur soutien et support inconditionnel au niveau émotionnel, moral, intellectuel, économique …, une aide non négligeable comme par exemple la relecture du mémoire pour détecter d’éventuelles anomalies, leur avis critique qui ont aidé à améliorer la qualité du mémoire …

Il n’est pas rare que certains remerciements soient présentés avec un ton plus personnel à l’instar de remerciements habituellement généralisés.

Par exemple :

« Je voudrais exprimer particulièrement ma gratitude envers Bruno FERRO pour ses bons conseils sur le style de rédaction de mon mémoire. » ou encore « Merci également à Erica DAMIENS pour m’avoir permis d’obtenir toutes les statistiques nécessaires à mes recherches … »

Quelle forme adopter pour la page de remerciement?

Certes, le but de la page de remerciement est de témoigner sa reconnaissance envers les personnes qui ont apporté leur aide dans l’aboutissement du travail, mais il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’un travail académique.

Comme expliqué précédemment, il faut donc toujours commencer les remerciements par ordre d’importance. Raison pour laquelle les membres du corps académique à savoir les encadreurs et les professeurs sont à citer en premier. Viennent ensuite les différents collaborateurs professionnels et enfin, les proches.

Pour énoncer les différentes personnes à remercier, l’étudiant peut soit utiliser le style télégraphique, avec un tiret pour chacune d’elle, soit le présenter sous la forme d’un paragraphe dédié à chaque personne remerciée. Les deux possibilités sont possibles. Le premier style, télégraphique, est à utiliser lorsque la liste de personnes à remercier est assez longue (plus de cinq). Le second style s’avère être plus approprié dans les cas de remerciements de moins de cinq (5) personnes, notamment avec un caractère plus personnel, individualisé.

Il est recommandé de ne pas dépasser le nombre de cinq (5) personnes dans la page de remerciements, notamment pour un rapport de stage ou un mémoire de stage standard. Tout simplement, parce que plus la liste est longue, moins la reconnaissance aura de poids.

Ainsi, il est souvent d’usage de formuler en dernier paragraphe de la page de remerciements, une phrase de gratitude globale :

Exemple : « Enfin, je tenais à exprimer sincèrement toute ma reconnaissance, à toutes les autres personnes qui, même sans être citées distinctement dans ce présent mémoire, ont contribué de près ou de loin, à en garantir son aboutissement et sa réussite. »

Il est possible de mettre en gras les noms des personnes citées pour les mettre plus en valeur.

En plus du nom et du prénom, il faut rajouter les fonctions de chaque personne citée ainsi que son apport vis-à-vis du mémoire.

Encore une fois, il n’y a pas de structure rigide à respecter pour rédiger les remerciements, mais d’une manière générale, il convient de débuter par une description des heures passées dans la rédaction, puis d’expliquer pourquoi sans le soutien de certaines personnes, le travail n’aurait pas abouti. Il convient ensuite de terminer par remercier les personnes concernées, en respectant l’ordre d’importance mentionnée plus haut.

Comment exprimer son remerciement?

Maintenant que la liste des personnes à remercier est établie, se pose la question de la manière d’exprimer ces remerciements. Quelle est la meilleure formulation à choisir ? Quel est le ton idéal à utiliser ? Faut-il utiliser un ton très ‘solennel’, familier ou alors un style plus personnel ? Qu’est ce qui serait approprié ?

La formule « solennelle » ou le langage un peu trop soutenu sont assurément à éviter, tout comme les formules trop lourdes et les marques d’affection prononcées. Il est préférable de rester sobre, objectif, clairs, et surtout direct dans la manière d’aborder ses remerciements.

Par exemple : « Un grand merci à Mme Shaina LEGOT, directrice générale de la société CIE, pour m’avoir permis d’utiliser son laboratoire des sciences pendant toute la durée de mes recherches … »

Certains étudiants commettent aussi l’erreur de faire du sentimentalisme dans la rédaction de leur page de remerciement. Un ton clair et concis doit être adopté en toute circonstance.

Exemple à éviter : « j’ai envie d’adresser mes très sincères remerciements à ceux qui ont contribué à l’élaboration de mon mémoire, tout particulièrement Monsieur Antoine RAGE qui m’a soutenu, encouragé et avec qui j’ai établi une relation de confiance »,

Il suffit de dire :

Exemple : « En premier lieu, je remercie Monsieur Antoine RAGE, professeur à l’Université Y. En tant que Directeur de mémoire, il m’a guidé dans mon travail et m’a aidé à trouver des solutions pour avancer ».

Les remerciements doivent se baser uniquement sur l’apport concret de la personne dans la réalisation du mémoire. Les remerciements ont beau être personnels, individualisés, ils doivent garder un caractère objectif de vos arguments. Ainsi, les jugements affectifs n’y ont pas leur place. À titre d’exemple, il n’est pas approprié de mentionner :

Exemple à éviter : « J’adresse également mes remerciements à Monsieur Ethian BOBE, pour son extrême gentillesse. »

Quelles formulations peut-on utiliser pour exprimer des remerciements ?

Voici quelques termes pouvant être utilisés pour rédiger ses remerciements :

  • Je tiens [tout d’abord] à remercier ….
  • Je remercie particulièrement …
  • Mes sincères remerciements [vont également] à …
  • Merci à …
  • Mes sincères remerciements à …
  • Je voudrais exprimer ma gratitude à …
  • J’adresse mes plus sincères remerciements à …
  • Je remercie tout d’abord …
  • J’adresse toute ma reconnaissance à …
  • Je tiens à témoigner toute ma reconnaissance à …

Quand bien même, la rédaction de la page de remerciement d’un mémoire fait bénéficier d’une certaine latitude aux étudiants, chercheurs ou autres, il reste avisé de se renseigner en amont auprès de son établissement ou de sa discipline de l’existence d’éventuels barèmes ou d’exigences particulières. Tant au niveau de la forme, que de la mise en page ou de la formulation. Pour ne citer qu’un exemple, l’utilisation du pronom personnel « je » au lieu du « nous », qui fait toujours débat au sein de beaucoup d’établissements d’enseignements encore aujourd’hui.

Un exemple de page de remerciement ?

Pour illustrer tous ces conseils, voici un exemple de remerciements, dans le cadre d’un mémoire de stage :

REMERCIEMENTS

 

Ce présent mémoire est le fruit de nombreuses heures de travail, durant un stage qui a duré un peu moins de 4 mois. Une période riche en partage, échanges formations/d’informations, longues recherches et dont la finalité n’aurait pas été possible sans la participation de nombreuses personnes. Je souhaite ainsi adresser mes remerciements à toutes ces personnes pour tout ce qu’ils m’ont apporté dans la réalisation de mes travaux, et dans l’aboutissement de ce modeste mémoire.

Je souhaiterais en premier lieu, remercier  Monsieur Robert XAS, professeur de Marketing stratégique et aussi mon directeur de mémoire, pour sa patience, son accompagnement. Ses judicieux conseils m’ont énormément aidé dans ma réflexion, et m’ont permis d’orienter encore plus facilement mes recherches. Sans compter sur sa disponibilité à suivre mes travaux, pendant toute la durée de mon stage.

Je tiens ensuite à remercier, Madame Jesse BRIS, directrice de la société « BRIS et Cie » qui en plus de m’avoir accueilli au sein de son entreprise, m’a fourni tous les éléments dont j’ai eu besoin pour mener à bien mes travaux, s’est assurée de mon intégration dans l’équipe et par conséquent a énormément facilité mes nombreuses investigations.

Merci en conséquence à toute son équipe, justement, qui m’a aussitôt mise à l’aise et offert leur coopération dès que cela était nécessaire. Les personnes en questions n’ont pas hésité à prendre de leur temps pour m’aider dans mes travaux de recherches, notamment en répondant à toutes mes questions.

Mes sincères gratitudes vont également vers le corps académique de l’établissement IISM, pour la qualité de l’enseignement qu’ils prodiguent, les bons conseils durant ces trois (3) belles années académiques, mais surtout le travail qu’ils fournissent au quotidien pour créer cet environnement favorable à l’épanouissement académique de tous ceux qui y étudient.

Mes remerciements s’étendent également vers Madame Julie XAVIER, responsable de la bibliothèque nationale de Nantes, pour m’avoir transmis les bonnes références d’études et des conseils en la matière, me permettant ainsi un gain de temps et d’énergie considérable dans ce projet.

En dernier lieu, j’adresse ma reconnaissance particulière à mes parents ainsi qu’à mes proches, frères, sœurs, cousins, amis, les autres familles, pour leur soutien, leurs efforts et leur aide quotidienne, tant moralement que matériellement ou financièrement, qui m’ont permis de mener à terme mes travaux, et ce, dans les meilleures conditions possibles.

Enfin, je voudrais exprimer ma profonde gratitude à toutes les autres personnes qui, même sans être citées personnellement, par leurs conseils et leurs diverses compétences, ont tout autant contribué de à la réalisation de ce mémoire.

 

 

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *