201502.01
0

Pourquoi la bibliographie de votre mémoire de fin d’études est-elle un facteur clé de succès essentiel?

Publie par

La qualité du mémoire conditionnée par la qualité de ses sources

Dès lors que l’on parle de mémoire, outre la recherche de la problématique, la bibliographie s’avère être un réel pilier du travail pourtant bon nombre d’étudiants la bâcle et se repose essentiellement sur les résultats et la discussion y émanant pour convaincre et apporter de la qualité au mémoire.

Or, les idées, l’argumentation … en d’autres termes les éléments argumentatifs utilisez dans la discussion n’auront aucune valeur qu’avec des références bibliographiques dites de qualité. C’est en quelque sorte la “matière première” utilisée pour rédiger votre mémoire. De la qualité de vos sources dépendra la qualité de votre réalisation.

Certes, on a tous suivi le cours de méthodologie de recherches bibliographiques durant les théories, avant les stages, internats et autres … mais une fois sur terrain, on a vite oublié comment on devait faire, on essaie de retrouver les notes, de voir d’autres mémoires pour voir comment rédiger la bibliographie qui requiert des normes d’écriture. Et généralement, on se prend la tête avec les points, les virgules, les tirets, les majuscules, la date …

Une bibliographie de qualité passe d’abord par les sources : les sites comme Wikipedia, sites de magazines et autres n’ont aucune valeur, ni poids bien qu’ils peuvent se révéler efficaces dans la prise d’idées.

Les sources scientifiques ou académiques : sources de premier choix

Il est fortement recommandé de se baser sur les sites pertinents et reconnus par les scientifiques en d’autres termes des bases de données bibliographiques de référence comme PubMed, Elsevier, Science Direct et consorts … tout étudiant étant d’office abonné, il ne devrait pas y avoir de problèmes d’accès.

De prime abord, une fois la problématique définie, il est essentiel de distinguer les mots clés et de les taper dans Google, puis dans Google Scholar afin d’avoir une idée générale sur l’argumentation, le plan à suivre durant toute la rédaction et la réalisation du mémoire.

Une fois le plan définit, notamment le cadre conceptuel bien délimité, l’étape suivante consiste à entrer les mots clés dans le moteur de recherche des sites suscités avec la possibilité de filtrer la recherche pour qu’elle soit encore plus pertinente.

L’avantage avec ce genre de moteur de recherche, notamment PubMed est qu’il est possible de trier les résultats et rendre encore plus pertinente la bibliographie, la pertinence de la bibliographie étant le pilier de sa qualité. Effectivement, plus une référence bibliographique est récente plus elle est pertinente.

La récence des sources : critère déterminant de leur qualité et de leur pertinence

A titre d’exemple, PubMed, le moteur de recherche de référence : d’une manière générale, au début de la recherche, aucun filtre de triage ne sera appliqué afin d’avoir une vision globale de toutes les publications, périodiques et autres qui portent sur le mot-clé. Puis, le tri commencera par la date de publication : moins de 5 ans, la limitation à certaines publications spécialisées ou non …

Le recours à des logiciels de gestion bibliographique comme EndNote peut également s’avérer d’une grande aide. Effectivement, cela permet de gagner du temps notamment dans la synchronisation, l’ajout de références, trier les références …

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *