201804.13
0

Comment utiliser Google pour trouver des références de qualité pour un mémoire ?

Publie par

Qu’il soit professionnel ou universitaire, le mémoire est la dernière étape avant l’obtention d’un diplôme. La rédaction de ce type d’ouvrage constitue ainsi une étape majeure dans la formation de chaque étudiant. Ce travail de recherche permet à ce dernier d’appliquer toutes les connaissances qu’il a pu acquérir pendant ses études. Il devra ainsi refléter la personnalité de l’apprenant, son style et son implication au travail. De cette manière, l’employeur ou les membres du jury pourront évaluer les potentialités du candidat et justifier sa capacité à apporter une contribution personnelle dans le domaine professionnel choisi.

Pourquoi faire recherches documentaires ?

La formulation des phrases, la structuration et l’acheminement logique des différents arguments constituent autant d’éléments permettant de mettre en valeur la rigueur de l’étudiant dans son travail. De ce fait, rédiger un mémoire est un travail d’écriture qui demande de la cohérence, une bonne organisation et des connaissances théoriques. Ainsi, la documentation tient une place importante dans la rédaction de mémoire, une étape qui permet de rassembler des informations essentielles soit pour étayer son argumentation, soit pour délimiter le champ d’études.

Faisant partie des démarches indispensables dans un mémoire, l’identification des informations doit être la plus pertinente possible et tendre vers l’exhaustivité. Elle nécessite donc une parfaite connaissance des différentes sources d’information et la maîtrise des outils ou des stratégies de recherche.

Des méthodes pour la recherche documentaire sur Google ?

Étant donné le nombre de pages présentes sur le Web, il est nécessaire d’utiliser un moteur de recherche efficace pour trouver des informations pertinentes. Dans cet article, nous vous proposons des méthodes de recherche sur Google, vu qu’il s’agit de l’un des outils les plus utilisés par les internautes. Internet est un réservoir d’informations tellement gigantesque qu’il convient d’en connaitre les mécanismes pour faire des recherches efficaces.

Dans une recherche documentaire, l’objectif est de limiter le nombre de résultats pour ne conserver que les plus importantes. De ce fait, il faut suivre certaines démarches et se poser les bonnes questions.

La syntaxe :

Lorsque vous devez effectuer une recherche sur Google, il faut vous souvenir que l’ordre des mots a son importance : le premier terme saisi a plus de signification que les suivants. Vous devez alors placer en premier le mot que vous jugez le plus pertinent.

Le choix du nombre : le fait d’être au singulier ou au pluriel tient également une place dans votre recherche. Un mot clé écrit au singulier ne donnera par le même résultat qu’au pluriel.

Nous tenons également à préciser que Google tient compte de l’accentuation, mais pas des majuscules. Vous devez ainsi saisir les termes en minuscules et avec accents.

Les moteurs spécialisés :

Pour mieux vous aider dans votre travail de recherche, Google propose aussi plusieurs moteurs spécialisés dans une catégorie de documents ou un type d’informations. Parmi eux, nous pouvons citer : Google Scholar, qui porte sur la Littérature académique (les travaux universitaires), ou encore Google Images, spécialisés dans les photos, dessins, visages…

Les questions qu’il faut se poser :

Si Internet est une véritable mine d’information, il faut cependant se souvenir que certaines d’entre elles découlent d’une source non fiable et pourraient être erronées.

Il faut donc se montrer vigilant et développer un esprit critique face à l’absence de contrôle éditorial sur Internet. Il faut savoir reconnaître une information crédible et apporter une évaluation supplémentaire avant de la prendre en compte. Il s’agit là d’opérations assez complexes, mais essentielles dans une démarche de documentation. Voici quelques questions à se poser pour mener à bien cette étape :

Qui est l’auteur de cette information ?

– De quoi est-il question ? Quel est le sujet ou thème général annoncé ?

Comment l’information est-elle présentée ? Est-elle facile à comprendre ? Est-elle cohérente ?

– De quand date l’information ?

– D’ provient-elle ?  


La réalisation d’un mémoire nécessite des références de qualité. Celles-ci sont le pilier du travail et permettent de mesurer sa tangibilité. En effet, une bonne ressource documentaire devrait être constituée à partir de sources scientifiques et académiques. Outre les livres, journaux et magazines publiés et édités en version papier, les ressources du web sont actuellement très prisées.

Google fait partie des moteurs de recherche couramment utilisés. Simple d’usage, il fournit une large gamme d’informations. Cependant, pour y dénicher des références de qualité relatives à la problématique du mémoire en question, il existe des démarches et astuces indispensables.

L’efficacité de la recherche sur Google repose sur plusieurs critères entre autres le choix de bons mots clés, l’utilisation des filtres et outils, l’utilisation des moteurs de recherches spécifiques et la vérification de la fiabilité du site.

  • Définir les mots clés

Il est primordial de choisir les bons mots clés, des mots précis et avec une bonne syntaxe.

Il est possible de regrouper plusieurs mots clés en utilisant des opérateurs de recherche. Ils servent à combiner plusieurs termes dans une même recherche et permettent d’affiner une requête.

  • Les opérateurs booléens :
  • ET : permet de combiner deux ou plusieurs mots clés qui seront prises en compte simultanément par le moteur de recherche.
  • OU : parmi le groupe de mots indiqués, au moins un d’eux fera objet de la recherche.
  • SAUF : permet d’exclure un concept non pertinent à la thématique de la recherche.
  • Le signe moins – : permet d’exclure un mot de la recherche.
  • Les deux points séparant deux nombres : permettent de rechercher tous les nombres inclus dans l’intervalle spécifié.
  • Les opérateurs de proximité :
  • les guillemets « » : utilisés pour la recherche d’une expression.
  • l’adjacence ADJ : permet une recherche basée sur un groupe de mot sans tenir compte de la position de chaque terme.

  • Utiliser les filtres et outils de recherche avancée

Pour affiner les recherches, ces dernières peuvent être filtrées selon plusieurs critères et également à partir des outils disponibles sur la page des résultats de recherche sur Google.

Sous la barre de recherche, à gauche, il est possible de choisir le format ou type de documents que l’on souhaite faire apparaître : tous (tout document confondu), images, actualités, vidéos,… et à droite, se trouvent les paramètres et outils pour spécifier les résultats attendus. Les spécifications sont basées sur la langue, la géolocalisation, la date de dernière mise à jour du site.

Attention ! Si les préférences ne sont pas précisées, le moteur de recherche le fera automatiquement.

  • Utiliser des moteurs de recherches spécifiques

Dans le cadre de la réalisation d’un mémoire, les moteurs de recherche spécifiques proposés par Google s’avèrent être essentiels.

Les indispensables sont :

  • Google Scholar, moteur de recherche spécifiques aux étudiants et chercheurs permettant de trouver des projets de recherches, des études en cours ou déjà effectuées.
  • Google Livres dédié aux livres
  • Google Actualités qui fournit des informations à jour mais les archives y sont toujours disponibles.


  • Vérifier la fiabilité du site

La documentation requise pour la réalisation d’un mémoire se veut être véridique, spécifique au sujet et surtout de sources fiables. La vérification de cette fiabilité se fait à partir des informations sur le site. Une référence de qualité se doit ainsi de présenter sur le site : les coordonnées de l’auteur (nom et contact), la date du document en privilégiant les sources les plus récentes, le type de document: journal en ligne, dictionnaire, blog…



La constitution de ressources documentaires pertinentes exige un travail minutieux. Cependant, afin de garantir des références de qualité, il ne faut pas se limiter aux premiers résultats. Il faut s’armer de patience et aller plus loin dans les recherches. Changer ou préciser les mots clés, le cas échéant.


Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *