201402.20
0

Réussir la rédaction d’un mémoire de Master

Publie par

Rédiger un mémoire de master est un parcours incontournable et souvent difficile pour les jeunes licenciés. Autant le dire, une rédaction réussie est une rédaction qui vous permet à la fois d’obtenir vos diplômes mais surtout qui facilitera votre entrée dans le monde professionnel.

Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux faire face à cet impératif :

  • Ne vous trompez pas d’objectif :

Dans votre thèse, vous pourrez être amené à faire des recherches très approfondies débouchant sur des conclusions ou bien, vous vous orienterez vers une problématique plus pratique décrivant l’expérience en entreprise. De ces deux types de mémoires dépendront les méthodes d’approches ainsi que le volume de rédaction attendu. Pour ne pas se tromper, il faut bien en discuter avec son directeur de mémoire.

Choisissez bien votre sujet de mémoire

Puisque vous devez y passer un temps énorme, autant le passer sur des sujets qui vous passionnent et qui vous procureront du plaisir. Il ne faut pas perdre de vue également que cela pourrait être votre billet d’entrée dans le monde professionnel. Ce sera donc un thème mûrement réfléchi (dès la Licence) que vous pourrez débattre aisément au cours d’un entretien d’embauche.

Définissez bien votre problématique

Pour que le contenu de votre mémoire puisse être pertinent, il est primordial que les problématiques primaires et secondaires soient clairement définies et que des hypothèses de réponses soient bien définies. Le plan de mémoire structuré autour de ces hypothèses sera en quelque sorte votre boussole qui vous guidera dans votre recherche.

Choisissez bien votre tuteur

Un tuteur surchargé de travail ne pourra pas vous épauler efficacement. De plus, rien ne vaut l’expérience et les conseils d’un spécialiste. Pour vous guider, choisissez les meilleurs ! Plus le sujet intéresse votre tuteur, plus il y trouve son intérêt et vous consacrera plus de temps.

Respectez votre calendrier

Il ne faut surtout pas attendre la dernière minute pour commencer votre recherche et rédiger votre thèse. En commençant tôt, vous pourrez mener sereinement vos recherches bibliographiques ainsi que vos études sur terrain pour ne pas être tenté de faire recours au plagiat. De nombreux logiciels sont aujourd’hui disponibles pour détecter les copies et autrement, de sévères sanctions seront à la clé.

D’une importance capitale, un bon mémoire ne se résume pas à la rédaction : pensez également à préparer soigneusement votre soutenance car c’est un moyen pour le jury de vérifier vos capacité à défendre votre démonstration et vos réflexions.

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *