201202.21
1

La citation des sources, un travail fastidieux mais indispensable

Publie par

Dans un contexte où les contrôles anti-plagiat deviennent systématiques, il devient clairement indispensable de distinguer ce qui a été pris dans les ouvrages consultés dans le cadre de la rédaction du mémoire. Préciser clairement la provenance d’une information permet de ne pas s’exposer à d’éventuelles critiques relatives au plagiat.


Le respect de cette rigueur permettra non seulement d’enrichir le fond et la valeur académique, scientifique du mémoire, mais de valoriser la forme en rendant systématiques les annotations en notes de bas de pages.


Par ailleurs, les notes de bas de pages constituent une « protection » supplémentaire pour l’auteur du mémoire lorsque celui-ci risque de présenter un taux de similitude trop important lors du contrôle anti-plagiat, en effet, les seuils sont souvent fixés de manière subjective par les jurys et il est possible de se trouver proche des taux fixés voir de les dépasser légèrement à l’issu du contrôle (d’autant plus lorsque le mémoire présente de nombreuses citations, des formules mathématiques, des noms d’ouvrages soit autant d’informations comptabilisées comme plagiées par les logiciels anti-plagiat). La multiplication des notes de bas de pages prouve la bonne foi de l’auteur qui vient de sa propre initiative révéler les sources utilisées dans le cadre de l’élaboration de son mémoire de fin d’études.


Même si leur élaboration peut être fastidieuse à premier abord, la rédaction systématique des notes de bas de pages valorisera sans conteste le document et son auteur lors de l’évaluation finale.

 

 

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *