201508.03
0

10 conseils pour rédiger un mémoire de Bachelor

Publie par

Le bachelor degree ou plus communément la licence est le premier diplôme convoité à l’université. Dans le système LMD, celui-ci se préparera en six semestres et se verra attribué 180 crédits. Outres les cours théoriques et les pratiques sur terrain, chaque étudiant devra également rédiger un mémoire pour l’obtenir.

En suivant ces 10 astuces, vous êtes sûr de réussir à rédiger un mémoire de bachelor digne de ce nom : pertinent, organisé et cohérent.

1-     Tout d’abord, il ne faut pas oublier que le mémoire de bachelor n’est pas un projet de recherche. Il vous suffit d’apporter une réflexion sur un thème de votre choix en fonction des acquis théoriques et de la capitalisation de vos travaux de terrain pendant les six semestres.

2-     Trouvez l’objet de votre mémoire. Optez pour un élément qui vous passionne et qui est étroitement lié à votre domaine de formation. En fonction de cela, construisez votre sujet en vous posant la question : quel aspect de cet élément voulez-vous étudier ? Il ne vous reste plus qu’à formuler en une phrase nominale.  Ensuite, justifiez le choix de votre thème et vos objectifs.

3-     Définissez le contexte de votre mémoire en suivant le modèle de pyramide inversée, entre autres du contexte international vers le national et le régional. Terminez avec des chiffres et des statistiques.

4-     Informez-vous ! Recueillez autant d’informations que possible sur votre thème. Relevez les avis des chercheurs, les publications et les ouvrages y afférents. Listez les citations et les données pertinentes tout en notant vos sources.

5-     Classifiez vos sources en BMW : les sources Bibliographiques, les références sur le web et les informations recueillies auprès des médias classiques.

6-     Relevez les convergences et les divergences entre les fruits de vos recherches. Posez-vous des questions sur les causes, les enjeux ou les conséquences des divergences. Cela vous conduira à votre problématique. Commencez avec la formulation « dans quelle mesure ».

7-     Après la problématique, vous devez bâtir votre plan. Les différentes parties de votre mémoire devront répondre à la problématique.  Présentez votre sujet dans la première partie, vos bases théoriques dans la seconde et une analyse ou des discussions dans la troisième.  Détaillez chacune des parties et veillez à bien organiser vos idées. Il faut maintenir un équilibre entre la longueur de chaque partie.

8-     Exprimez-vous avec vos propres mots, proscrivez tout plagiat. N’oubliez jamais de mentionner vos sources si vous vous référez à l’un d’eux. L’honnêteté intellectuelle est la première qualité requise pour devenir un bon chercheur.

9-     Adoptez une posture scientifique : évitez les informations gratuites, mentionnez vos sources et identifiez vos idées comme des hypothèses. Rédigez objectivement votre mémoire, exposez les points négatifs et positifs sur un même ton, neutre de préférence. Autant que possible, évitez les superlatifs.

10-  Épatez les lecteurs, travaillez votre introduction et votre conclusion de façon à bien présenter et résumer respectivement votre mémoire.

N’oubliez pas la citation « ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement ». Prenez le temps qu’il vous faut pour bien cadrer votre sujet, le reste viendra tout seul. La persévérance,  la détermination et le courage seront vos meilleurs alliés pour réussir votre mémoire.

FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *