202010.14
0

3 questions à se poser pour partir sur un bon sujet de mémoire

Publie par

Dans la vie estudiantine, le mémoire est une étape indispensable pour aboutir à un diplôme. Trouver un bon sujet de mémoire demande alors beaucoup de réflexion. C’est la raison pour laquelle il est primordial de bien choisir son thème. Ce n’est pas un sujet facile car il faut que ce dernier soit pertinent, faisable, réalisable et également intéressant. 

A travers cet article, nous allons voir les trois questions à se poser pour trouver un bon sujet de recherche. 

  1. Ai-je suffisamment lu à propos du sujet ?

Pour écrire un mémoire sur quel sujet que ce soit, se documenter est obligatoire c’est-à-dire trouver des revues récentes en relation avec le thème. Il faut s’assurer que les documents et les articles soient liés avec le domaine d’étude. 

La lecture améliore la connaissance du sujet, cela en vue d’avoir davantage des informations sur le problème à étudier. Il développe les capacités d’analyse ce qui est un avantage conséquent pour un étudiant qui va écrire son mémoire.

Nous sommes rarement les premiers à aborder une thématique, c’est la raison pour laquelle il nous faut analyser les études voisines et se référer aux thèmes similaires. 

D’une part, il faut prendre connaissance des travaux qui ont été réalisés sur le thème spécifique qui fait l’objet de son mémoire. D’autre part, il faut lire les ouvrages de synthèse sur les grandes questions qui encadrent la problématique retenue.

  •  Quelle est la problématique à adopter pour mon mémoire ?

La problématique doit être explicite, il faut formuler plusieurs questions afin d’établir des démarches scientifiques. Ces séries de questions sont en vues de mettre en exergue la méthodologie à adopter et assurer sa cohérence avec le sujet. 

Il est à noter que la problématique est l’élément le plus important d’un mémoire. Elle est définie comme étant l’art de poser des problèmes pertinents.

Afin de définir cette problématique, il faut se renseigner sur les problèmes en rapport avec le thème. Pour cela, il faut tenir compte du contexte pour connaitre la cause du problème. La spécificité du mémoire pour savoir que va-t-on solutionner, et qu’est-ce que nous n’allons pas traiter. Enfin la pertinence de l’importance de la résolution du problème vis-à-vis de la société ainsi que les conséquences qui en résultent. 

  • Quelles méthodologies de recherches utiliser ?

Pour pouvoir finaliser un bon sujet de mémoire, il faut adopter des méthodologies de recherches d’informations.

D’une part les matériels sont utilisés pour mettre en œuvre l’élaboration d’un mémoire. Les données primaires seront fournies grâce aux enquêtes sur terrain et aux entretiens avec les personnes concernées. A préciser que ces données primaires sont spécialement collectées pour répondre à une étude statistique précise. Les données secondaires seront issues des documentations en rapport avec le thème de recherche.

D’autre part pour aboutir à des résultats concrets, plusieurs démarches méthodologiques sont à utilisées. Premièrement, le recueil d’informations, trois phases sont mises en œuvre. Le cadrage qui consiste à la définition des objectifs, l’élaboration du questionnement, et des hypothèses. La conduite qui favorise le recueil d’informations par entretien, par questionnaire ou par analyse documentaire. Et enfin la conclusion, chaque méthode d’analyse doit être choisie de manière réaliste et adaptée au contexte. En fonction de l’importance de l’étude, il peut être pertinent de combiner plusieurs méthodes comme les : recherches documentaires, les observations et la conduite des entretiens. Réaliser un recueil suppose des capacités d’adaptation afin d’agir avec bon sens.

En effet, le choix d’un bon sujet de mémoire n’est pas chose facile. Il faut tenir compte de plusieurs critères notamment sur la lecture d’ouvrage, le choix de notre problématique ainsi que le choix des méthodologies à utiliser. Mais cela demande beaucoup de réflexion et d’introspection. 

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *