201606.07
1

Quelques conseils pour réussir votre mémoire de coach professionnel

Publie par

Rédiger un mémoire n’est pas une mince affaire, encore faut-il qu’il se rapporte à un sujet exceptionnel : « le coaching professionnel ». On a pris le soin de vous alléger cette tâche en vous donnant quelques astuces simples mais d’une grande efficacité pour réussir votre mémoire de coach professionnel.

Il n’est certes pas possible de rédiger un contenu standard pour un travail de mémoire d’autant plus que le « coaching professionnel » n’est pas un domaine des plus communs. D’où il soit qu’il n’y a point de modèles à recopier ou réécrire, mais une réflexion scientifique sur la question alliée à une méthodologie bien élaborée vous permettraient d’en faciliter la rédaction.

Votre mémoire doit refléter votre investissement personnel dans ce domaine, c’est dans cette optique qu’il doit être fait selon votre propre approche, votre démarche mais toujours avec un respect des structures.

  • En premier lieu, l’introduction, mettez-y en lumière une brève aperçue historique du coaching. Ensuite présentez une généralité et la délimitation de votre thème. Il ne faut pas oublier de faire apparaître l’élément clé : la problématique (qui se doit d’être simple mais pertinente) de votre thème. On peut prendre comme exemple : « si coaching professionnel combine aussi bien des disciplines aussi diverses que médecine, gestion d’entreprise, psychologie et bien d’autres, comment le coach professionnel se positionne-t-il face à cette complexité ? ». Mais bien avant, montrez le chemin qui vous a emmené à  définir telle ou telle problématique.
  • Dans le vif du développement, exposez dans un premier lieu les spécificités du « coaching professionnel » : étalez ses principales caractéristiques comme sa déontologie propre, les différents domaines d’intervention du coaching, ses règles de fonctionnement, ses forces, ses limites, les risques et dérives qu’il peut engendrer.
  • Ensuite, sachez mettre en valeur votre approche scientifique sur la question. Ayant fait des études approfondies dans le domaine du coaching et le maitrisant, cette partie doit être la pierre angulaire de votre mémoire. Mettez-y à profit toutes vos connaissances théoriques. Vous pouvez exposer dans cette partie vos acquis : quels sont selon vous les principaux enjeux du coaching professionnel, les valeurs fondamentales nécessaires et les conditions préalables pour devenir un coach, vos propres stratégies en tant que coach. Ceci doit refléter votre potentiel d’analyse : usez de toutes les connaissances à vos dispositions tout en y mettant votre position en tant que professionnel.
  • Votre développement doit impérativement appuyer votre raisonnement et non juste servir de vitrine d’informations impersonnelles puisque le coaching professionnel est avant tout une prestation intellectuelle, laisser transparaitre dans votre mémoire vos potentiels et vos capacités sur le sujet notamment en exposant vos techniques propres, et pourquoi pas votre parcours pour mettre en avant votre développement personnel, votre autonomie et montrer qu’un coach a un point d’avance sur son sujet. Jonglez sur vos expériences.
  • Enfin vient la conclusion, où vous devrez répondre brièvement à la problématique. Concision et précisions sont les règles, résumez l’essentiel de votre thème en mentionnant par exemple les principes professionnels du coaching et ce que vous avez pu retirer de votre analyse personnelle sur le sujet en finissant avec une ouverture.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *