201910.07
0

Comment rédiger la page de garde d’un Mémoire?

Publie par

La page de garde d’un Mémoire peut peser lourd dans la note finale de l’ensemble de votre travail. Le dicton bien connu qui veut que la première impression soit la bonne n’a peut-être jamais été aussi vrai que durant ce court moment stratégique où les membres de votre jury posent le regard sur cette unique page. Il est ainsi dans votre intérêt de présenter une page de garde attractif et convainquant pour mettre toutes les chances de votre côté.


Qu’est-ce qu’une page de garde de mémoire ?

La page de garde est la première page de votre mémoire. Elle est ainsi appelée par abus de langage, car l’expression « page de garde » indique en réalité une ou plusieurs pages blanches situées juste après la couverture, ayant pour but de permettre au jury de prendre des notes pendant la soutenance. Toujours est-il que cette page occupe une place cruciale dans la présentation de votre travail. Elle doit absolument faire bonne impression, tout en respectant le format obligatoire fourni par votre établissement.


Que doit contenir la page de garde d’un Mémoire ?

La rédaction d’un travail de Mémoire auprès d’un établissement de renom est toujours perçue comme un privilège. Cependant, comme tout privilège, elle s’accompagne inévitablement de certaines exigences et obligations auxquels il est bon de ne pas déroger. En général, les écoles ou facultés vous soumettent un modèle académique à suivre méticuleusement et auquel il est recommandé de ne pas s’écarter. Ces modèles vous laissent habituellement peu de liberté, allant jusqu’à préciser les marges, les espacements et interlignes, le type de police à utiliser, son format ainsi que sa taille (exemple : Calibri 12, gras, italique, position centrée…).

Classiquement, la page de garde d’un Mémoire doit contenir les informations suivantes, l’ordre d’apparition pouvant varier :

  • Le nom et le logo de l’établissement ou Université où vous suivez votre formation et qui va délivrer votre diplôme
  • Le nom de votre Faculté
  • Le titre de votre Mémoire, en veillant à respecter les codes académiques concernant la ou les langues admises, la police, la taille du caractère, l’alignement…
  • Votre nom, en suivant les recommandations d’usage : le(s) prénom(s) en minuscule suivi du nom en majuscule. Il faut éviter d’utiliser les mentions « époux ou épouse de, née… ».
  • Le diplôme visé, en respectant la formulation requise si elle est proposée (exemple : Mémoire en vue de l’obtention de Master en droit, Master en Science technologique…), suivi éventuellement de l’intitulé officielle (exemple : Mention droit public, Spécialité secteur financier…)
  • Le nom de votre Directeur de recherche, en veillant le cas échéant à préciser son titre (exemple : Directeur de recherche : Madame la Doyenne Nom Prénom, Maître Nom Prénom…)
  • L’année universitaire (exemple : 2017-2018) ou l’année de soutenance (2018).

Comment se différencier ?

Il vous est parfois permis de choisir une couleur de fond selon votre convenance ou d’insérer une illustration pertinente en lien avec votre sujet d’étude. Cette petite liberté peut vous aider à sortir du lot visuellement. Il est conseillé d’exploiter au maximum l’aspect visuel puisque les inscriptions et la disposition des caractères sur votre page de garde ne seront pas très différentes de celles de vos camarades. Même si vous pensez tenir dans vos albums personnels la photo qui convient le mieux à votre ouvrage, afin d’avoir un bon rendu professionnel, évitez d’utiliser des clichés que vous avez pris vous-même. Choisissez parmi les illustrations libres de droit sur internet, lesquelles sont habituellement d’une assez bonne qualité. Vous pouvez également faire appel à un photographe professionnel pour obtenir une belle image en haute résolution et qui aura l’avantage d’être personnalisée.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

FacebookTwitterGoogle

Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *