201903.04
0

Comment rédiger la page de garde d’un mémoire ?

Publie par

La rédaction d’un mémoire de fin d’études n’est jamais facile. Il s’agit d’un travail qui nécessite beaucoup d’attention et d’abnégation. En effet, on doit prendre en compte non seulement la qualité du contenu, mais aussi la mise en forme du travail. Parmi les conditions de forme d’un mémoire, la page de couverture et la page de garde occupent une place de choix. Toutefois, la page de garde est spécifiquement dédiée aux membres du jury, et donc, très utile pour la présentation. Comment la rédige-t-on ? Cette question hante les esprits de nombreux étudiants en fin de cycle Master. Appréhender l’intérêt d’une page de garde et en réussir la rédaction ne semble pas être à la portée de tous. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici les éléments de contenu à considérer pour une page de garde cohérente, captivante et bien présentée.   

Page de garde : qu’est-ce que c’est ?

Dans la pratique, la page de garde est cette feuille ou papier qui précède la page de couverture d’un mémoire. Très souvent, elle est placée juste à la suite de la première de couverture dans certains cas de figure. Toujours est-il que cette page marque le début de la pagination d’un mémoire. En plus de son côté esthétique, elle joue un rôle important dans la notation de l’ensemble de votre travail de recherche. C’est sur cette page que vous retrouverez les appréciations de votre jury, les suggestions, les commentaires, et enfin votre note finale.       

L’écriture et la présentation d’un mémoire relèvent avant tout du domaine de l’art. De ce fait, en plus du contenu qui se veut unique et sans bavures, la présentation du document est non négligeable. Un mémoire mal présenté peut vous coûter cher, bien qu’ayant un contenu impeccable. Ceci dit, le fond et la forme sont deux concepts à prendre en compte lorsque vous vous engagez dans la rédaction de votre mémoire. Il est donc évident que, pour réussir son travail, il est bon de miser à la fois sur la qualité du contenu, et la mise en forme de votre présentation.     

L’intérêt d’une page de garde

Le plus souvent, dans le domaine de l’imprimerie, la page de garde est une feuille blanche entièrement vierge placée juste après la page de couverture. Par contre, dans un mémoire, la page de garde a une utilité particulière. C’est la raison pour laquelle sa présence dans votre mémoire est primordiale. Elle doit impérativement avoir sa place pour vous éviter des situations indésirables. Comme susmentionnée, Elle va de permettre aux membres du jury de noter les remarques et les questions possibles dans le cadre de la soutenance du mémoire.

C’est un impératif que de considérer la page de garde comme un indispensable de son mémoire. D’ailleurs, c’est la première impression que les correcteurs auront sur votre travail. De plus, le mémoire est jugé sur son contenu, sa forme, mais aussi sur la défense qui sera faite durant la soutenance. La page de garde permettra aux membres du jury de noter les éventuelles questions à poser à l’étudiant à la suite de sa présentation. Vous comprenez pourquoi cette page a autant d’importance dans le document final de présentation de votre travail de recherche.   

La création de la page de garde sous Word

Il y a uneSur Word, vous avez la possibilité de créer votre page de garde sans prise de tête même après rédaction de votre mémoire. Pour ce faire, il suffit de vous servir de la fonction automatique dans Word pour le faire. Comment s’y prendre ? C’est pourtant simple ! En cliquant sur Insertion, on peut appuyer sur « page de garde » et les différents modèles vont s’afficher. Il suffit juste de choisir la mise en page convenable et de personnaliser la page selon vos préférences. Un modèle de texte sera affiché et vous pouvez le modifier suivant votre mémoire. Il sera alors possible de changer la taille, la police ou encore la couleur des caractères.

Toutefois, il est conseillé de veiller à la simplicité de la mise en page pour que la page reste bien lisible. Par exemple, on préfère jouer sur les tailles ou mettre certaines informations en gras au lieu de charger la page avec différentes polices et trop de couleurs. Ayez toujours en esprit que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. La pertinence dans la simplicité peut être une arme redoutable. Veillez également à ce que la page de garde soit exempte de toutes fautes, car une seule faute d’orthographe peut être impardonnable, étant donné qu’elle sera à coup sûr remarquée par tout le monde.

Les éléments de la page de garde

Contrairement à ce que vous pouvez imaginer, plusieurs éléments indispensables doivent figurer sur votre page de garde. On peut suivre pour cela une structuration bien déterminée afin de répondre aux exigences académiques de présentation d’un mémoire. De ce fait, certaines informations personnelles et académiques sont à mentionner sur cette page. Parmi ces informations, vous avez :

  • Les informations personnelles

Il s’agit notamment du nom et du prénom de l’étudiant. Ces informations d’identification du candidat sont à disposer différemment sur la page de garde selon les cas. De plus, le nom de votre encadreur ou directeur de mémoire est aussi à mentionner sur la page de garde. 

  • Les informations académiques

À ce niveau, vous devez impérativement mentionner les informations relativement à votre institution universitaire. Il s’agit notamment de : le titre du mémoire, le numéro de matricule de l’étudiant et l’année académique. Doivent également figurer sur la page, le logo et l’adresse de votre institution universitaire. Il faut aussi y faire paraitre le diplôme préparé par l’étudiant.

Structuration d’une page de garde

Outre les informations de la page de garde, la structuration est à respecter. De nombreux modèles existent en fonction des exigences académiques d’une institution à une autre institution. Les informations telles que le nom, prénom et le numéro de l’impétrant doivent par exemple figurer en haut de la page. Ensuite, pour ce qui est du titre, il doit être placé au centre. En effet, il est important de le mettre en avant. Il faut également y faire paraitre le diplôme préparé par l’étudiant.    

En bas de page, on peut inscrire la date de la soutenance ou de la présentation, le nom du directeur de mémoire, les membres du jury ainsi que l’année universitaire de l’étudiant. L’adresse et le logo de l’université peuvent être inscrits en haut ou en bas de page selon ce qui sera plus esthétique. Comme la page de garde se place juste après la page de couverture, on peut dire qu’elle résume à peu près les informations présentes dans cette dernière.

Dans certaines présentations, le logo, le nom de l’université et la date de l’année académique sont placés en haut de la page. Ensuite le titre du mémoire qui se trouve au milieu de la page. En bas de page, des informations sur le nom, prénom et matricule de l’étudiant, le nom du directeur de mémoire et ceux des membres du jury et le diplôme présenté. Tout dépendra du bord académique auquel on appartient. Toutefois, le contenu de la page reste le même, peu importe la structuration de ladite page.

Conseils pour réussir la page de garde d’un mémoire 

La réussite d’une page de garde passe par l’application d’une méthodologie stricte et rigoureuse. De ce fait, réussir sa page de garde, c’est mettre en application l’ensemble des règles de présentation d’un mémoire de soutenance. Voici nos 5 conseils pratiques pour une présentation de page de garde réussie.

Bien structurer les informations de la page

L’un des défis lorsqu’on veut gagner des points est de bien structurer les informations de sa page de garde. Il est évident que la mise en forme de son mémoire a son lot de points qu’on ne peut se permettre de négliger. C’est pourquoi il faut bien présenter son mémoire, et donc, sa page de garde.

Mettre en avant le titre du mémoire

Il doit être lisible et occuper le centre de la page de garde. Sa police est sans doute la plus grande afin de garantir un excellent niveau de lisibilité et de visibilité. C’est la raison pour laquelle le titre de votre mémoire occupe la place centrale de la page tout en se détachant du reste des informations mentionnées. Au besoin, vous pouvez l’encadrer et le mettre en gras. 

Miser sur la simplicité

Utilisez l’espace mis à votre disposition tout en évitant de surcharger votre page de garde. Pour une meilleure présentation, optez pour une police d’écriture identique, excepté le titre qui doit être mis en avant avec une police plus importante. Le style doit être accessible, et l’orthographe irréprochable. 

Bien choisir les couleurs

La couleur de police ou du papier doit tenir compte du sérieux incarné par votre travail de recherche. Ceci dit, évitez l’usage des couleurs susceptibles de gêner la lecture. On parle très souvent de l’effet bariolé, comme pour indiquer ces couleurs qui ne facilitent pas la lecture d’un document. De plus, la couleur de votre papier doit aussi vous interpeler. Préférez des papiers de couleur plus claire pour une police d’écriture de couleur noire.  

Comment réaliser la mise en forme de son mémoire ?

Le mémoire étant un travail scientifique et reconnu comme tel, sa présentation suit une mise en forme précise. De ce fait, pour réussir sa mise en forme, il est important de réussir celle des différentes parties de votre mémoire à savoir :

La page de couverture 

C’est la porte d’entrée de votre mémoire. De ce fait, elle doit concilier esthétisme et qualité du contenu. Votre page de couverture doit être bien présentée avec des informations essentielles relatives au contenu de votre mémoire. Vous devez vous rassurer qu’elle comporte votre nom, prénom, matricule, titre du mémoire, le nom de l’encadreur et l’année de publication du mémoire.   

La page de garde 

Elle requiert une présentation simpliste, mais attrayante. Tout comme la page de couverture, la mise en forme du contenu de page de garde est non négligeable. Elle joue un rôle déterminant et pratique à la notation de votre mémoire. Comme nous l’avons susmentionné, la page de garde doit être bien structurée de façon à être lisible.  

La 4e de couverture 

C’est la dernière page de votre document/mémoire de fin d’études ou de cycle. Elle doit être faite en carton dur. Tout comme la première de couverture, la 4e de couverture véhicule un ensemble d’informations. Il s’agit du résumé de votre mémoire qui doit être écrit dans un style accessible. Généralement bilingue, le résumé plonge le lecteur dans l’esprit et le contenu du mémoire. De ce fait, le résumé doit être captivant et digeste.  

Les images et illustrations

Les illustrations ou images d’un mémoire suivent une logique d’agencement certaine. Il faut dire qu’elles jouent un rôle déterminant dans le processus d’administration des preuves. En plus d’être plus explicites que les écrits, elles permettent de mieux situer le lecteur sur le fait expliqué ou présenté. Toutes les tableaux statistiques, images ou autres illustrations doivent comporter un titre pertinent. Si ces illustrations ou images ne sont pas de vous, bien vouloir les référer ou indiquer leur source.     

La pagination

Un peu banale, mais incontournable pour une mise en forme réussie de votre mémoire. La pagination a droit de citer dans le repérage d’un texte. Grâce à elle, le lecteur peut facilement repérer la section ou le fragment de texte qui l’intéresse. Ainsi, il devient plus facile de donner des références en évoquant simplement la page source d’une information contenue dans un mémoire. Il faut donc s’assurer qu’elle soit bien présentée dans le respect des normes de présentation requises.     

La marge

Le dernier élément de la mise en forme d’un mémoire concerne la marge. Elle vous permet d’aérer les pages de votre texte tout en évitant une intense concentration de contenu. Ainsi, plus elle est bien faite, mieux sera la lecture et l’esthétisme du contenu de votre mémoire. l marge annonce généralement le début d’un paragraphe, ce qui facilite d’ailleurs les commentaires, annotations et remarques en marge d’un paragraphe. Vous devez donc savoir choisir la marge de votre mémoire.     

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *