202106.02
0

Comment rédiger un dossier RAEP ?

Publie par

Le dossier RAEP ou Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnel est à réaliser en vue d’adhérer à un poste de la fonction publique. Il constitue un support pour le jury lors de l’entretien oral. La réussite à l’entretien et l’obtention du poste dépend en grande partie au dossier RAEP. Ce dernier peut être un peu différent selon le poste mais il est généralement composé par 3 parties : le parcours de formation, le parcours professionnel et la fiche relative à l’expérience professionnelle. 

La première partie sur le parcours de formation consiste à énumérer toutes les formations déjà effectuées. Il s’agit de préciser le titre exact de chaque formation, la durée et mettre en valeur les compétences acquises en relation avec le poste demandé. De même, y faire figurer l’organisme responsable de la formation, le domaine et les éventuels attestations et/ou diplômes obtenus à la fin de chaque formation. C’est aussi dans cette partie qu’il faut citer les formations professionnelles civiles, militaires et les différents stages. Et, tous cela dans un ordre chronologique à partir de la plus récente. Puis, si possible, joindre au dossier les attestations et/ou diplômes obtenus.

La deuxième partie est la plus importante, celle sur le parcours professionnel car elle doit contenir à la fois les professions déjà accomplies mais aussi les compétences acquises durant ce parcours. Dans la première sous partie, il est important d’y mettre la liste de tous les postes déjà occupés avec son intitulé exact ; l’organisme employeur en mentionnant s’il s’agit d’un secteur privé ou public ; l’activité de l’entreprise ; les tâches effectuées durant chaque poste ; la durée, préciser si c’était un emploi à temps partiel ou à temps complet. Dans cette partie, il est requis d’avoir à la portée de ses mains les fiches des différents postes déjà occupés. L’observation de cette dernière facilitera le remplissage des données nommées auparavant. Et, les données sont à placer en commençant par la plus récente. La deuxième sous-partie est celle qui va inciter le jury à choisir le candidat ou non. Ainsi, elle  nécessite une attention particulière du candidat, un esprit de synthèse et une connaissance assez poussée de soi. Grâce à la partie parcours professionnel, il est possible de faire un petit recul et d’en tirer les savoir-être et savoir-faire du candidat qui ont été indispensables pour ces postes. Parfois, cette étape n’est pas facile mais pour avoir un dossier pertinent, il est nécessaire d’un côté, de connaitre sa personnalité, son caractère, ses points forts et ses atouts qui ont permis de mener à bien ses anciennes activités. Pour ce faire, il est conseillé de s’informer sur les divers vocabulaires caractérisant une personne qui seront très utiles pour cette partie. Un dictionnaire interministériel des compétences des métiers de l’Etat peut être consulté à cet effet. D’un autre côté, il est également nécessaire de mettre en relief ses savoir-faire liés au poste demandé à savoir que les compétences relationnelles, informatiques, en communication, en organisation sont souvent sollicitées. 

La troisième partie, en relation avec la deuxième, est une mise en valeur de ses compétences. Il s’agit de présenter une expérience marquante dans le domaine de sa profession ou son projet personnel et y mentionner : la situation, les actions effectuées et le résultat obtenu.  Mais, le plus important dans cette partie est aussi de montrer ses compétences en relation avec le poste demandé et ses motivations pour le nouveau poste. On peut y mettre une ou deux expériences mais l’esprit de synthèse est très recommandé donc deux pages au maximum. 

Dans le but d’avoir un dossier assez solide, il est conseillé par-dessus tout de commencer à rédiger le dossier RAEP dès l’apparition de l’annonce.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *