202006.11
0

Dix règles d’or pour rédiger un rapport de stage

Publie par

Un rapport de stage est un travail écrit qui permet de juger l’étudiant sur ses connaissances théoriques et de leur approfondissement dans le milieu professionnel grâce à la pratique. L’objectif d’un rapport à la fin du stage est de repenser ce que l’étudiant a appris et vécu. Il est donc souvent désigné comme un rapport d’activité et d’expérience reflété. Il est également nécessaire dans la mesure où il prépare l’étudiant dans la rédaction de futurs travaux scientifiques. Mais comment rédiger un rapport de stage ? Y a-t-il des règles particulières à suivre ? 

Un rapport de stage doit être abordé en suivant une méthode rigoureuse.

 Ainsi,  pour rendre un travail excellent, l’étudiant doit considérer quelques règles à respecter. Aussi bien au niveau de la forme que du fond, l’étudiant doit identifier  les  10 règles d’or suivant  pour réussir son rapport de stage.

Pour bien expliquer ces règles, il est important de bien spécifier en trois parties bien distinctes l’énumération des règles. Aussi, en premier lieu sera vue les règles d’avant la rédaction, et  en second les règles durant la rédaction.

Pour un rapport de stage réussit, il faut alors que l’étudiant tient compte des critères suivants:

  • Avant la rédaction du rapport 

La préparation de la rédaction doit commencer bien avant la rédaction, au moment de choisir le stagil faut: 

1/Fixer des objectifs clairs pour le stage

Il est conseillé à l’étudiant de choisir un ou plusieurs thèmes qui lui permettront de définir plus ou moins dès le départ quels sont ses objectifs et les compétences dont il voudrait faire l’acquisition durant son stage. 

2/ Déterminer la problématique du stage

Il pourrait ensuite s’aider d’une ou plusieurs problématiques pour affiner ces objectifs. Ces objectifs et problématiques pourront être modifiés au fur et à mesure du déroulement du stage, mais le plus important c’est qu’il puisse en avoir pour lui servir de balise. Cela lui permettra de structurer et de donner du sens à son stage. Cela lui permettra également de déjà structurer sa méthodologie.

   3/ Déterminer la méthodologie que l’étudiant veut adopter pour orienter son rapport de stage

La détermination de la problématique est le point clé pour bien choisir sa méthodologie; et mettre en avant son plan de rédaction.C’est pour cela que l’étudiant doit plus se concentrer sur sa définition et ne pas se précipiter.

  • Au moment de la rédaction 

 ici  seront les règles de formes (1) et de fond (2). 

A. Les règles de formes

Comme tout travail scientifique, le rapport de stage doit respecter certaines règles de formes : 

4/ La page de garde

Pour que lecteur puisse savoir à qui attribuer ce travail scientifique, il doit impérativement contenir une page de garde avec le nom et la classe de l’étudiant ; ensuite la date ainsi que le nom de l’organisation dans lequel s’est déroulé le stage. 

5/ La table des matières

Qui permettrait au lecteur de prendre connaissance du contenu avant la lecture. Ce qui rendrait cette dernière moins assidue pour lui. 

6/ La bibliographie et l’annexe

Comme tous travaux scientifiques, le rapport doit contenir les sources qui ont permis d’étayer les explications et les argumentations dans le développement. 

Il est aussi utile d’inclure toutes les informations utiles utilisées, notamment concernant les entreprises, pour que le lecteur puisse vérifier les assertions de l’étudiant. 

B. Les règles de fond

Le fond du travail doit refléter aussi fidèlement que possible tout ce que l’étudiant a acquis au niveau de l’apprentissage et des compétences durant son stage. Il doit donc contenir les éléments suivants : 

7/ La description de l’entreprise

Notamment son historique, sa mission, son objet, son statut juridique ainsi que toute autre information qui permettrait au lecteur de comprendre le contexte dans lequel s’est déroulé le stage. 

8/ La position et les responsabilités durant le stage

Une fois le poste et les responsabilités décrits, il sera plus facile pour le lecteur de mieux appréhender les discussions sur les réalisations de l’étudiant durant le stage par la suite. Cela apportera de la cohérence également quand l’étudiant devra faire le lien entre ce qu’il a appris en cours (la théorie) et ce qu’il a appris et réalisé sur le terrain (la pratique). 

9/ Les discussions

C’est dans cette partie que l’étudiant devra détailler et expliquer les expériences qui l’ont aidé à capitaliser ses connaissances théoriques. Les nouvelles compétences qu’il a pu acquérir ainsi que les expériences qui ont contribué à son développement. Et faire le lien avec ses cours (la théorie). 

10/ Les considérations en cours

Le développement doit se terminer par la description des expériences que l’étudiant aimerait encore développer. Par exemple, s’il avait espéré s’impliquer davantage dans l’aspect technique de l’entreprise il devrait le mentionner et expliquer pourquoi.  

Pour conclure, l’étudiant doit toujours garder en tête que son travail sera lu par des lecteurs plus ou moins avertis : ses collègues dans l’entreprise, ses professeurs ainsi que ses collègues étudiants. Pour cela il doit toujours veiller à garder une méthode de communication professionnelle. 

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *