201906.02
0

Comment formuler une hypothèse correcte pour son mémoire?

Publie par

Un mémoire constitue un travail personnel entrepris par un étudiant à la fin de ses études supérieures. Il est destiné à évaluer sa capacité à réfléchir et à discuter sur une problématique soulevée par un sujet.  Ainsi, le plan de rédaction d’un mémoire est scientifique. Il ne s’agit pas tout simplement de décrire, il doit impérativement comporter une analyse approfondie du sujet. L’étudiant doit présenter des faits, proposer une hypothèse, la confirmer ou l’infirmer, avant d’en déduire une conclusion. Comment formuler  une bonne hypothèse dans un mémoire de fin d’études ?Il s’agit bien sûr d’une question qui hante souvent les étudiants. Chacun est bien entendu libre d’énoncer une hypothèse comme il le souhaite. Toutefois, la manière de la formuler doit être préparée afin que le travail puisse se démarquer des autres. 

Pour répondre àla question, il importe de rappeler ce qu’est une problématique. C’est la question centrale posée lors de la conception et la rédaction d’un mémoire. La problématique,première étape dans le plan d’un mémoire, est une question pour laquelle il n’existe pas de réponse recevable ou entièrement satisfaisante au moment de commencer une recherche. 

L’hypothèse est une proposition de réponse à la problématique. C’est une supposition que l’on essayera de défendre tout au long de la dissertation. A cet égard, la considérer comme juste ou fausse dépendra de la pertinence des  éléments apportées pour répondre au questionnement. Un problème peut susciter plusieurs hypothèses qui devront être toutes testées tout au long du travail. 

En tenant compte des consignes données par l’enseignant ou par l’encadreur, l’élaboration de l’hypothèse suppose une réflexion à partir de quelques lectures préliminaires qui peuvent être des livres (Encyclopédies, dictionnaires etc.) ou des notes de cours. L’important est de bien structurer l’hypothèse généralement articulée autour d’un argument principal. Il s’agit tout simplement de trouver et poser les bonnes questions au préalable. 

Le processus de formulation en deux étapes : 

Première étape : la collecte d’informations :

Pour être crédible, l’hypothèse doit se baser sur des faits réels. Elle doit également être vérifiable à partir de données qualitatives ou quantitatives. La collecte d’information aide à développer le problème principal. Dans cette phase, l’étudiant devra relever les points importants de ses observations. Il s’agit d’une ou de plusieurs phrases déclaratives. A partir de là, il sera possible de penser à une hypothèse générale. 

Exemple d’écriture d’une hypothèse :

Un étudiant constate dans sa problématique que les jeunes diplômés de nombreux pays africains préfèrent des carrières  en Europe au développement de leur pays respectifs. Ses recherches le conduisent à penser que la cause de cette fuite de cerveau est la faible rémunération des cadres en Afrique.  Il propose une hypothèse générale : « le salaire influence le choix des intellectuels africains en Europe »

Deuxième étape : le traitement des données en main

L’étudiant cherche à trouver que faire avec les informations recueillies. Il devra les utiliser à bon escient. En fait, une fois que l’hypothèsegénérale est établie, l’étape suivante consiste à concevoirl’expérience. Il est possible de tester des hypothèses au moyen de recherches statistiques ou de recherches documentaires.Dans l’exemple ci-dessus, l’hypothèse générale sera décortiquée selon le type de recherche effectuée. Par exemple, l’étudiant peut tenir compte du salaire en Afrique, en Europe ou les deux.

L’analyse statistique permettra de rejeter  l’hypothèse alternative, celle qui est supposée être vraie ou qui est à démontrer. Si cette dernière est rejetée, il faudrait revenir en arrière et affiner l’hypothèse initiale ou concevoir un programme de recherche entièrement nouveau. Le plus important est d’aspirer à plus de précisions et élaborer des hypothèses de plus en plus raffinées.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *