201402.24
0

Comment réussir un mémoire de Licence

Publie par

Rédiger un mémoire de licence peut, à première vue, s’avérer éprouvant. Grâce à une bonne méthodologie et des techniques efficaces de recherche d’informations, le candidat pourra quand même rédiger un mémoire original et percutant.

Choisir le sujet et formuler une problématique

Pour trouver un sujet intéressant, il est important que le candidat aît un excellent maîtrise de son domaine d’étude. Un étudiant en psychologie ne pourra jamais soutenir que « le complexe d’Electre » ne peut pas être, comme tout le monde le pense, l’équivalent du complexe d’Œdipe s’il ne maîtrise pas les théories du complexe d’Œdipe et de la psychanalyse de Freud. Un sujet pertinent est toujours le fruit d’un questionnement personnel de l’étudiant. La valeur du sujet choisi jugera de la qualité même des travaux de recherche de ce dernier. L’apprenant a eu le temps d’assimiler des connaissances durant ses années d’étude. Pour la rédaction de son mémoire, il doit être capable d’analyser ses acquis et d’y ouvrir une brèche par un sujet original.

La problématique du sujet de mémoire doit être formulée avec clarté et précision. L’encadreur ne permettra jamais en effet à ce que l’étudiant fasse des travaux de recherche sur le sujet de son choix si la problématique n’est pas pertinente. La problématique est le sujet de base même. Si le premier est explicite, le second reste implicite. Lors de la rédaction d’un mémoire, l’étudiant a toujours une hypothèse à confirmer ou à infirmer à la conclusion du mémoire. La problématique est la question qui amène à cette hypothèse à vérifier. La problématique est à formuler de manière claire et concise.

Les recherches d’informations en vue d’une rédaction pertinente

La qualité d’un mémoire dépend encore de la rigueur dont l’étudiant a fait montre au cours de recherches d’informations. Les stages dont il fallait faire avant la rédaction du mémoire sont déjà des sources non négligeables d’informations. Néanmoins, le candidat doit encore faire des recherches dans des livres choisies. Il est important de lire les livres de base en rapport avec la thématique. Un étudiant en philosophie choisissant comme sujet de mémoire « la passion chez Sören Kierkegaard » doit par exemple lire impérativement « le post-scriptum aux miettes philosophiques » de cet auteur. Il pourra ensuite renforcer ses connaissances sur l’auteur en consultant un dictionnaire des philosophes.

Internet constitue une source d’informations à utiliser avec prudence. Les informations à inclure dans son mémoire doivent être tirées de sites fiables : sites officiels, sites scientifiques… Il est aussi important de vérifier une information donnée sur quatre ou cinq sites avant de l’inclure dans le mémoire. Les fausses informations sont effectivement à même de nuire à la qualité des travaux de recherche.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *