201312.18
0

Comment bien rédiger un mémoire infirmier?

Publie par

Il est très important pour un étudiant de bien rédiger son mémoire TFE infirmier car cela est une étape cruciale pour valider son cursus. En effet, de nombreux étudiants échouent à cette dernière étape de leur étude par manque de sérieux dans la rédaction.


L’introduction et les motivations personnelles

L’introduction et les motivations personnelles sont les premières parties d’un mémoire TFE infirmier. Comme elles sont les premiers éléments lus par le lecteur, en l’occurrence le guidant de mémoire et les examinateurs, elles doivent comporter des informations intéressantes afin de donner au lecteur l’envie de poursuivre.


L’introduction et les motivations personnelles de l’étudiant peuvent être rédigées dans une seule partie ou dans deux parties distinctes. Dans le premier cas, il serait intéressant de parler par exemple du parcours de l’étudiant ainsi que de ses propres visions sur le métier d’infirmier avant d’annoncer le thème de recherche et le plan du travail. Dans le deuxième cas, l’introduction pourrait comporter des généralités avec, en appui, des données statistiques ou quelques données épidémiologiques portant sur le thème du TFE. Il est important de noter que toutes les informations, notamment les données chiffrées, doivent être données avec des références. La rédaction de la partie sur les motivations personnelles consiste principalement à argumenter le choix du sujet.


L’élaboration de la question de départ

L’élaboration de la question de départ est l’une des étapes les plus importantes de la rédaction d’un TFE infirmier. En effet, il s’agit du point de départ et le fil conducteur de la rédaction. La question de départ est une question qui énonce le sujet du travail. Elle doit être concise car elle a pour rôle d’orienter et de structurer le mémoire. Généralement, une question de départ est provisoire. Elle deviendra définitive au fur et à mesure de l’avancement dans l’exploration du sujet.


La formulation de la question de départ n’est pas toujours facile car il peut être souvent nécessaire d’écrire plusieurs formulations pour en ressortir celle qui ira le mieux avec le thème. La question de départ doit être claire, réaliste, pertinente et avoir une intention explicative ou compréhensive. Elle se rapporte à ce qui va être exploré dans le travail et fait en moyenne deux ou trois lignes.

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour la rédaction de votre mémoire en cliquant ici

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *