201711.22
0

Trois exemples de plans de mémoires différents que vous pouvez retenir pour votre mémoire

Publie par

La rédaction d’un plan constitue une phase très importante dans la rédaction d’un mémoire. Il permet en effet de déterminer dès le début, les principales idées qui seront développées dans le corps du mémoire. Sa rédaction est donc loin d’être une opération anodine. Voici trois exemples de plan pour vous aider à rédiger un mémoire.

Le plan IMRED

Le plan IMRED ou Introduction – Matériels et méthodes – Résultats et Discussion est le plan adopté pour les mémoires scientifiques. L’introduction cadre l’étude en exposant les recherches déjà réalisées sur le thème d’étude et précise l’apport de l’étude par rapport à ce qui est déjà fait. Elle annonce la problématique et les hypothèses de recherches. La partie « matériels et méthode » décrit la méthode et les moyens déployés pour répondre à la question de départ. La précision est le maître mot de tout travail scientifique. La rédaction de la partie matériel et méthode devrait donc être la plus précise possible : les quantités utilisées, les conditions dans lesquelles, les expériences ont été menées, la lecture des résultats, les analyses statistiques. La partie résultat montre les différentes constatations issues des études menées par l’étudiant. Ces résultats sont par la suite discutés. La discussion consiste à expliquer les résultats. L’étude montre si ses résultats sont en conformité avec ce qui est rapporté dans la littérature ou non. En cas de résultats contraire par rapport à ce qui est attendu, l’étudiant doit apporter des explications quant à l’écart observé.

Un plan incluant des recommandations pour les mémoires professionnels

Les mémoires professionnels visent à apporter une vision claire de la situation problématique au sein de l’entreprise et d’y apporter des solutions. Dans cette optique, le plan doit intégrer une partie concernant le sujet, une partie méthodologie suivi de la partie résultats et discussion. Les mémoires professionnels intègrent toujours une partie « recommandations » destinée à aider les entreprises à résoudre le problème. Le mémoire commence par une introduction. L’introduction d’un mémoire professionnel doit présenter l’entreprise au sein de laquelle, l’étudiant a effectué son stage, ainsi que sa mission au sein de celle-ci. La problématique ne découle pas de l’observation d’une brèche au sein des recherches déjà réalisées jusqu’ici, mais bien d’une situation effectivement observée au sein de l’entreprise. La partie méthodologie reprend les méthodes adoptées pour mieux comprendre la source du problème au sein de l’entreprise. Il peut s’agir par exemple, d’une enquête quantitative auprès des salariés des entreprises et/ou d’entretiens semi-directifs auprès des représentants ou des dirigeants de ceux-ci. Les résultats sont par la suite présentés et discutés. La discussion devrait vous conduire à donner des recommandations à l’entreprise. Cette dernière partie n’avance pas uniquement des idées, mais analyse aussi la faisabilité des recommandations en termes de ressources.

Les particularités d’un mémoire portant sur des études de cas

Dans certains cas, vous pouvez faire des comparaisons d’une manifestation d’un fait au niveau de différents groupes, d’entreprises ou de pays différents, dans le but de connaître comment chaque acteur a résolu le problème observé. Dans le cas du tourisme par exemple, ou encore dans le cas d’un marketing, vous pouvez faire un benchmark des stratégies afin de pouvoir en analyser les avantages et les limites, les enjeux et les opportunités. Dans ce cas, le mémoire va compter en général trois parties avec deux ou trois cas à étudier. Chaque cas doit être traité de la même manière et comporter de ce fait, les mêmes sous-parties pour présenter le cas étudié, sa stratégie, ses avantages et ses limites. A la fin, vous confrontez dans une partie synthèse, les différentes similarités et différences entre les cas étudiés et les perspectives ou recommandations pouvant en découler.


FacebookTwitterGoogle

google_plus
Publié par

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *